Les belles miches de la Boulangerie Meunier

A l’angle de la rue Saint-Denis et de la rue Saint-Sauveur, une boulangerie qu’on croirait sortie d’un autre siècle.

Piquant la place d’une ancienne mercerie, le Meilleur Ouvrier de France Thierry Meunier a conservé les moulures grisées brûlées, gratté les briques et posé 10 mètres de vitrines garnies à craquer, où défilent viennoiseries – dont un financier coulant au Nutella inoubliable -, cakes XXL, brioches d’antan, tartelettes aux framboises, à la fraise, sandwichs, pavés… le tout faisant baver Hansel, Gretel, tous les touristes du coin, les fidèles du quartier et même les sportifs du Klay, la salle de sport d’à côté.

Salon de thé, cantine et boulangerie à la fois, la maison vend surtout la baguette, le pain et le pavé bio et préparés au sel de Guérande, la spécialité du chef, mais coince à l’heure du déjeuner. Service stressé, temps d’attente déprimant, spécialités manquant à l’appel… l’affaire pourrait tourner au fiasco sauf que dans l’assiette – vintage pour coller au décor – tout est bon. Du croque-monsieur fondant de fromage au club-sandwich calant pour la journée, Meunier tient sa réputation de MOF.