Lou Bistrot

L’équipe du Bistrot Quai à Neuilly remet le couvert dans le 17e cette fois, en lieu et place du MBC, l’ancien restaurant de Gilles Choukroun. Comme on ne change pas un concept qui gagne, la décoration reste celle du dépareillé et de l’ancien.

Pas une chaise identique, pas une assiette qui ne ressemble à une autre. Ca sent les fouineurs de vide-grenier qui ont fait main basse sur la vaisselle et le mobilier de tata Jeanine et de tonton Ferdinand. Et dans leurs anciennes assiettes, tata et tonton ne seraient pas perdus avec des plats qui revendiquent franchement la cuisine ménagère à piocher à la carte ou dans le semainier. Lundi, c’est joues de cochon, mardi pavé de lieu jaune, mercredi foie de veau…Ce sera finalement velouté de potiron et fourme d’Ambert et des encornets poêlés au chorizo, dont la cuisson n’est pas la plus parfaite mais on s’en rapproche. Malin le parmentier, qui pour une fois, n’est pas à la viande mais à la raie avec juste ce qu’il faut de beurre aux câpres et quelques jeunes pousses pour la bonne conscience. Seul bémol, le dessert dont la dénomination sablé, chocolat et confiture de lait laissait présager un bon moment. Certes l’insert de confiture de lait dans le chocolat est une belle surprise mais encore faut-il l’atteindre. La petite cuillère n’a pas résisté et l’on comprend mieux pourquoi ce dessert est servi avec un couteau…à dents !

Note : 3/5