Manger tard à Paris : 10 adresses incontournables

C’est l’heure où les yeux pourraient se fermer quelques heures si Paris n’était là pour nous rappeler qu’il est bon d’en profiter pleinement. Le petit matin approche, mais tout va bien : il reste encore quelques adresses où mets et millésimes se déversent dans les gosiers affamés. Manger à pas d’heure, c’est peut-être ça la liberté, non ?

 

Le Buci

© Le Buci 

 

Du métro Odéon, descendez la rue de l’ancienne comédie. Puis, toujours tout droit. Le Buci se situe à l’angle de la rue Dauphine et de la rue Mazarine, cette même chaussée qui accueille l’Alcazar ou le Prescription (bar à cocktails réputé). Cette adresse est fameuse pour les noctambules. Dégustez-y un hamburger, des escargots ou de la viande. Le service est impeccable.

52 rue Dauphine, 6e.
Jusqu’à 5h.

 

Au Pied de cochon

© Au Pied de cochon

 

Impossible de l’éviter, le Pied de cochon est mythique à Paris. Obligatoire de s’y arrêter ! On y mange généreusement plats du terroir, viandes et cochonnailles. Huîtres, langoustines, tourteaux et homards se dégustent à une heure tardive après la fête ou le spectacle… Quand l’estomac crie famine ou murmure ses caprices culinaires.  L’ambiance est alimentée par le service très professionnel, et efficace, du personnel.

6 rue Coquillière, 1e.
24h/24.

 

La Cloche d’Or

© La Cloche D’Or

 

De tradition française, tous les plats sont faits maison et la carte des vins affiche des millésimes remarquables. Soupe à l’oignon gratinée, os à moelle, escargots ou camembert rôti régalent à toute heure. Pour les petits gosiers, des émincés de poireaux. Des saveurs d’antan qui rendent nostalgiques, rassurent les palais les plus classiques et contentent les estomacs en manque d’énergie.

3 rue Mansart, 9e.
Jusqu’à 1h.

 

Le Tambour

© Le Tambour

 

Dans le quartier de Montorgueil, on s’empiffre d’une côte de bœuf à 4h du matin au gré de ses envies et de sa faim.  Le Tambour : un véritable rendez-vous pour les  insomniaques, les fêtards et les habitués. Un lieu de rencontre clé dans le quartier. On y mange bien, gras et consistant.

41 rue Montmartre, 2e.
Jusqu’à 5h.

 

Le Dalou

© Le Dalou

 

Place de la Nation : espace, voitures, grandes voies et…  le Dalou ! L’endroit abrite une belle brasserie  où l’on sert des huîtres et du poisson dont on peut se délecter même s’il est tard, même si on est pressé. Savourez un bon plateau de fruits de mer arrosé d’un blanc sec et tombez sous le charme des nuits parisiennes où le plaisir s’improvise au rythme des heures qui passent.

30 place de la Nation, 12e.
Jusqu’à 3h.

 

Le Rey

© Le Rey 

 

Face à la place Léon Blum, la brasserie Le Rey offre un cadre convivial. L’Auvergne est dans l’assiette ainsi que les classiques des bistrots parisiens. La viande de qualité est d’origine française, charolaise ou d’Aubrac. Les accompagnements ne laissent pas sur la faim : les très gourmandes pommes auvergnates fondent en bouche et comblent les fringales des fins de soirée passées à danser.

130 rue de la roquette, 11e.
24h/24.

 

La Maison de l’Aubrac

© La Maison de L’Aubrac

 

Près des Champs-Élysées, brillant de mille feux toutes les nuits, la Maison de l’Aubrac propose une table de qualité où la viande « nourrit son homme » et se déguste. Les produits sont de saison. À l’initiative de Julian Maiuri, les gastronomes peuvent (re)découvrir des spécialités régionales et raffinées. Et pour arroser le tout, que dîtes-vous d’un savoureux Pétrus ?

37 rue Marbeuf, 8e.
Jusqu’à 6h.

 

La Tour Monthéry

© La Tour Monthéry

 

Un bon restaurant à l’ancienne. La Tour Monthéry, également appelée Chez Denise, propose un service et une carte comme on les aime : saucissons du cantal ou des tripes, par exemple. Il faut avoir faim. Et désirer renouer avec une tradition culinaire parisienne qui assume un « comme avant » des saveurs d’antan dans un quartier qui jadis grouillait de vie.  Parfait pour les oiseaux de nuit !

5 rue des Prouvaires, 1e.
Jusqu’à 5h.

Kibaloma

© Kibaloma

 

Une tonalité canaille pour ce bistrot très bien situé dont la terrasse mord la rue de Rennes. Les plats sont classiques et nourrissants. Leurs tarifs intéressants en terme de qualité et de prix. Un endroit parfait pour les virées nocturnes et parisiennes. Les groupes d’amis pourront satisfaire leur besoin de lipides et de chair calorifique.

4 place du 18 Juin 1940, 6e.
24h/24.

La Poule au Pot

© La Poule au pot 

 

C’est en plein cœur des Halles qu’est servi le plat traditionnel du roi Henri IV : la poule au pot.  Le patron Paul Racat s’est forgé une  bonne petite réputation grâce au service très professionnel, mais également aux plats rustiques qui y sont concoctés. Une belle célébration des mets d’antan ! Le cadre, héritage des années 1930, séduit, contrastant audacieusement avec les plats déposés dans l’assiette.

9 Rue Vauvilliers, 1e.
Jusqu’à 5h.