Miyam, la nouvelle épicerie de circuit-court qui ouvre l’appétit

À peine un mois que Miyam a pointé son nez dans le paysage urbain que déjà, elle attire son lot de curieux. Nouvelle épicerie en circuit-court du quartier de Beaubourg, on y vient pour faire ses courses un peu tous les jours mais surtout pour remplir son frigo de produits qui donnent vraiment envie.

Miyam : Un projet familial et sincère

La fratrie - Source : Myiam
La fratrie – Source : Myiam

 

Derrière un achalandage fort appétissant visible depuis la rue se trame une histoire de famille. L’histoire touchante d’Elie, de Sam et de Léa, une jeune fratrie passionnée par les mets de leur grand-mère. Sam, diplômé de Ferrandi, a fait ses armes dans des brigades de restos étoilés avant d’atterrir dans le laboratoire de production montreuillois où toute l’offre de conserverie de Miyam est confectionnée : soupes, sauces, bouillons, épices, miels, pâtes à tartiner et autres gourmandises maison que l’on s’empresse de mettre dans son caddie.

Léa voue un culte à la cuisine depuis sa tendre enfance, quand elle se cachait sous les jupons de sa mamie partie trop tôt. C’est d’ailleurs ses recettes qu’elle a choisi de revisiter afin de créer une offre sincère. Elle développe aussi petit à petit l’univers kids friendly  du marché pour impliquer l’enfant dans le parcours d’achat mais surtout pour éveiller ses sens dès son plus jeune âge. À ce propos, Miyam est acteur de la nouvelle association : l’Ecole Comestible – dont la mission est de remettre du goût et des bons produits dans les assiettes des jeunes enfants – en animant des ateliers avec eux dans les classes des écoles du quartier ou à la boutique. Enfin, Elie s’occupe d’encadrer les employés, les petites mains et de dompter les chiffres afin que l’affaire roule à juste prix.

Miyam : Un marché qui fait du bien

Cagettes de fruits & légumes de saison - Source : Miyam
Cagettes de fruits & légumes de saison – Source : Miyam

 

Plus qu’une épicerie, Miyam peut être considéré comme un marché couvert à taille humaine puisqu’il rassemble d’ores et déjà 25 producteurs, français pour la plupart, rencontrés par la fratrie et sélectionnés avec soin. Les artisans choisis travaillent leurs exploitations sans traitement –  à 90% labellisés bio – et en famille (tout comme Elie, Sam et Léa). Cela permet ainsi de proposer aux Parisiens une offre authentique qui fait du bien. Il s’agit sans conteste d’un des cercles vertueux les plus sain(ple)s que l’on a tendance à oublier dans nos quotidiens aux rythmes effrénés : l’agriculteur prend soin de sa terre qui le lui rend bien et qui nous permet en contrepartie, de manger des produits d’une qualité sans pareille.

Miyam : Une offre prometteuse

Stand de pains et cafés - Source : Miyam
Stand de pains et cafés – Source : Miyam

 

Tout au long de la journée, les clients défilent pour le café filtre à 1 euro à emporter… Si vous travaillez à côté, c’est une véritable aubaine ! Et ce n’est pas tout, une offre du midi est en train de se mettre en place pour l’hiver avec un plat du jour et une soupe chaude réalisée à base de légumes frais (mais plus assez beaux pour être vendus tels quels dans les cagettes bleues). Ouverte 7 jours sur 7, l’épicerie permet de faire ses courses quand on le souhaite et propose tout ce dont vous pouvez avoir besoin : des fruits et légumes mais également une partie crèmerie très riche, des compotes, des jus, des flans de la Maison Savary qui nous font de l’œil lorsque l’on fait la queue à la caisse, quelques jajas, des pains de semoule et des pains tressés pour une bouchée de pain justement… En somme, vous l’aurez compris, Miyam surfe sur la qualité à prix honnête. Et (A) nous (Paris), on dit merci !

Miyam
82 rue Beaubourg, 3è – M° Arts et Métiers
Ouvert tous les jours de 8h à 21h