Notre sélection des nouveaux restaurants en février à Paris

Avec les grèves et les excès des fêtes de fin d’année, janvier a été assez calme. Il est temps de sortir de nouveau et de tester les nouveaux restaurants qui viennent d’ouvrir à Paris. Suivez notre sélection qui mêle voyages en Italie et en Corse, mais aussi burgers et assiettes à partager.

Basique : pour une razzia d’assiettes à partager 

© Basique

 

Partager les assiettes au resto, c’est la mode du moment. Et on doit avouer que c’est le bon plan lorsqu’on dîne à plusieurs pour faire main basse sur la carte et goûter à un maximum de plats. Encore faut-il qu’ils fassent envie. Pas de crainte, chez Basique – débarqué vers Voltaire – le menu excite nos papilles et l’envie de faire une razzia est tentante. On pioche donc un peu partout (entrées, assiettes froides et chaudes) pour se composer une tablée bien gourmande. À l’arrivée, que des bons choix : poireaux au sésame qui fondent en bouche, onctueuses fregola sarda, champignons. S’ensuit la polenta gratinée et butternut, un merlu au curry vert et des pommes de terre au citron confit.

On multiplie les assiettes et les plaisirs pour un bilan très savoureux. Le tout oscillant entre 5 et 9€ soit une rapport qualité-prix imbattable. En dessert, on craque pour la pomme au four et son yaourt grec, caramel ainsi que pour le moelleux au noix et glace vanille. Sans oublier, tout du long du repas des vins natures de petits exploitants qu’on embarquerait bien chez nous.  C’est simple, loin d’être basique, mais surtout très bon.

Basique
164 avenue Ledru-Rolin, Paris 11è
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et de 19h30 à 23h

Back in Black Coffee : le coffee shop gourmand 

© Puxanphoto

 

Direction Back in Black Coffee, le nouveau coffee shop par l’équipe de KB Coffee Roasters. Un lieu calme et cosy – loin de l’agitation de Bastille, où l’on découvre une immense verrière lumineuse, des murs bruts, un immense comptoir, mais surtout une cuisine et un atelier de torréfaction ouverts. Ça en jette.  On s’ouvre l’appétit avec un original et doux, aéropress teshome au jasmin , citron vert et pêche blanche le temps de plancher sur cette carte aux allures de brunch bien costaud. Véritable coup de coeur pour le beef naan (boulettes de boeuf épicées, butternut et aubergines sautées, sauce raita, chutney butternut et raisin, roquette oignons rouges et coriandre). C’est copieux et onctueux à la fois, dans un pain mita moelleux.

On valide aussi la soupe maison très réconfortante (potimarron, carottes, toast au parmesan, chips de coppa, oeuf poché). L’option végé est tout aussi séduisante avec le rösti zaatar (galette pommes de terre, oeuf au plat, champignons et aubergines au miel, noisettes). On était déjà sur un petit nuage, sans compter le coup d’éclat du dessert. Une brioche perdue maison et son crémeux de chocolat à la passion et caramel aux fruits de la passion. Et pour prolonger l’expérience à la maison, on achète un café fraîchement moulu qui nous fait voyager au Kenya.

Back in Black Coffee
25 rue Amelot, Paris 11è
Ouvert tous les jours de 9h à 17h (18h le dimanche)

Zola : un beau panorama italien 

© Zola

 

Direction le célèbre Passage des Panoramas pour s’attabler chez Zola, le nouveau venu italien. Une déco pop et colorée – néon aux murs, tomettes au sol, mais surtout un sous-sol clinquant avec une immense tablée à réserver qui respire le soleil avec sa couleur bleu Majorelle. On débute doucement avec des artichauts frits, scamorza fumée, citron, roquette et huile d’olive. On ne fait qu’une bouchée des antipasti. On décide de se la jouer léger en évitant les pizzas qui nous font tout de même de l’oeil, à l’image de la George (taleggio, speck, noix, confit de figues).

Résultat : on a été soufflé par la taille des pasta. On ne pensait pas avoir des portions ultra copieuses dont on vient difficilement à bout. Et pourtant, nos pâtes orecchiette au pesto vert, tomates confites, ricotta et parmesan nous caressent bien le palais. Tout comme les fusilli à la sauce tomate, tomates cerises, stracciatella Buffalo, pignons de pin et basilic qu’on a enfilé comme des spaghetti. Enfin, on a fait place à la fraicheur avec les glaces bio à la pistache et citron basilic. Une carte honnête et des plats XXL à petits prix (12-15 pour les pâtes, 8-15 pour les pizzas). Va bene.  

Zola
62 passage des Panoramas, Paris 2è
Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

Alma : une agréable virée en Corse 

© Hemblem

 

On connaisait l’ambiance chaleureuse des adresses corses et on n’a pas été déçu chez Alma, le nouveau restaurant de l’équipe qui était déjà aux manettes de Chez Minna. Implanté dans le quartier animé de Montorgueil, Alma propose son lot d’assiettes à partager : charcut’, poissons, fromages, spécialités corses. Et c’est au moment de choisir que ça se corse… On opte pour la fraîcheur du tartare de loup bio, un canon risotto forestier & filet mignon snacké avec des copeaux de tomme de brebis corse.

Évidemment, on ne pouvait pas passer à côté des fromages : petite régalade avec la chiffonnade de tomme à la truffe et sa petite confiture de figue corse. Et pour un peu de verdure, des tagliatelles de légumes. Côté dessert, difficile de résister devant ce beau moelleux à la châtaigne et aux éclats de noisettes qui fond sous nos yeux et charme nos papilles. Pour plus de légèreté, le fiadone, ce dessert corse au brocciu est la meilleure option. Un joli aller-retour sur l’Île de Beauté.

Alma
10 rue Mandar, Paris 2è
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h à 23h, le samedi de 12h à 23h et le dimanche de 12h à 16h

Liberty’s : pour un burger réconfortant 

© Florian Léger

 

Dans la famille des burgers, Liberty’s joue la carte du gras, du bon et du réconfortant. On nous le dit tout de suite, ici on est là pour se faire plaisir et ne pas compter les calories. Alors, oubliez les burgers sains, le burger à l’américaine, dégoulinant et tendre, signe son grand retour. Situé en plein milieu du marché d’Aligre dans le 12ème de Paris, Liberty’s propose des formules à prix intéressant (moins de 15€).  N’étant pas venu là pour la jouer léger, on a craqué pour le chicken liberty’s qui se pare d’un filet de poulet frit aux corn flakes, sauce aux herbes, cheddar, oignon rouge. Croustillant et moelleux, le combo parfait.

Pour faire dans le gras, on le couple avec des frites ensevelies sous un cheddar fondu et du bacon. Les végétariens sont aussi  les bienvenus et le « steak » Beyond Meat s’intègre parfaitement à la version bromance (sauce au poivre, cheddar, oignons caramélisés, pommes paille, iceberg). C’est loin d’être sec et sans saveur. Un milkshake vanille pour couronner le tout et on est repu jusqu’au lendemain.

Liberty’s
18 rue d’Aligre, Paris 12è
Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30 et le week-end en continu