On a testé Kodawari Tsukiji, le ramen inédit qui vous téléporte au Japon

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous rendre au Japon ou mieux, si vous avez la nostalgie du pays du Soleil Levant, il vous faudra absolument faire un tour dans le tout nouveau ramen de Paris. Encore méconnu, il y a fort à parier que dès que les terrasses seront un peu moins plébiscitées, la queue se formera pour trouver une place dans ce lieu enchanteur qu’est Kodawari Ramen Tsujkiji.

Kodawari Tsukiji en référence au marché aux poissons tokyoïte

ramen
Echoppe japonaise – Source : Unsplash

 

Pour la petite histoire, le plus grand marché de poissons au monde, le marché Tsukiji de Tokyo, a du fermer ses portes fin 2018 après 83 ans d’existence. Abritant des centaines d’espèces de poissons différentes d’une fraîcheur sans pareille, le marché de renommée mondiale fournissait tous les restaurants de la capitale et des alentours.

Alors, à sa façon, Kodawari Tsukiji lui rend hommage en y faisant référence mais surtout en misant sur une reproduction miniature de ce dernier. C’est dans un décor digne d’une attraction Disneyland (voir d’un film hollywoodien) que les clients sont accueillis par des serveurs en tablier et bottes en caoutchouc. Tout est pensé pour que l’on passe un moment délectable et qu’on se laisse prendre au jeu : sol humide, faux poissons sur étals, pancartes avec inscriptions en japonais… Même la bande-son a été réalisée pour vous plonger en immersion totale dans un marché local.

Un ramen spécialisé en poissons

ramen
Ramen – Source : Unsplash

 

Kodawari Tsukiji est comme son nom l’indique un restaurant spécialisé en poisson. Dédié aux ramen de poissons, les recettes proposées à la carte font saliver. Mais au fait, qu’est-ce qu’ un ramen ? Selon notre ami wiki – qui ne dit pas que des bêtises – un ramen est un mets japonais constitué de pâtes dans un bouillon souvent assaisonné au miso ou à la sauce soja. Il a été importé de Chine au début du XX è siècle.

Alors, au programme des réjouissances : des ramen composés de daurade royale, lotte ou encore sardine pour un total kiff iodé. C’était sans compter sur les entrées et les desserts rudement appétissants comme l’intriguant riz au lait à la Saint-Jacques caramélisée. Et à défaut d’être allé s’approvisionner à Tokyo – ce qui avouons-le n’aurait pas été très écolo – le lieu porte une attention toute particulière à l’origine et la qualité des produits proposés. On opte ici pour le circuit-court. D’ailleurs, même les nouilles sont élaborées à partir d’un blé provenant de la propre culture du restaurant. Encore une raison d’aller visiter ce lieu inédit sans trop attendre !

A savoir que les tarifs sont très accessibles avec des bols généreux entre 12 et 15 euros, donc inutile de lorgner sur sa paie pour s’offrir ce petit plaisir dépaysant et cette expérience sensorielle.

N.B : Les instagrammeurs s’en donneront à cœur joie pour photographier ce lieu à la fois atypique et décalé !

Kodawari Ramen Tsukiji
12 rue Richelieu, 1er
Ouvert du mardi au dimanche midi et soir


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !