Où manger les meilleures pâtisseries orientales de Paris ?

Qu’on les aime traditionnelles ou légèrement revisitées, les pâtisseries orientales sont toujours les bienvenues avec un petit thé ! Nous avons déniché pour vous les meilleures adresses pour déguster baklawas, makrouts ou encore cornes de gazelle (et d’autres moins classiques). Et bonne nouvelle, elles ne pas toujours aussi sucrées qu’on pourrait le redouter…

 

Laouz : pâtisseries algeriennes

Devanture de la boutique de pâtisseries orientales Laouz
© Laouz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des pâtisseries algériennes allégées en sucres, en graisses et enrichies de nouvelles saveurs, voilà ce que propose Laouz. Dans les quatre boutiques parisiennes de l’enseigne, les recettes sont agrémentées d’extraits naturels biologiques, comme le Yuzu, le matcha, la guimauve ou encore la pistache. Le makrout, traditionnellement à la pâte de datte, se pare de chocolat ou de pruneau. Et alors que le mchawek se marie à la noix de coco, la dziriette prend des saveurs de pamplemousse. Le tout est préparé de façon artisanale chaque jour et chose qui ne gâche rien, certaines pâtisseries sont sans gluten et sans œufs !

Laouz
136 rue Saint Honoré, 1er
20 rue Dauphine, 6e
111 rue Mouffetard, 5e
61 avenue du Général Leclerc, 14e
Ouvert tous les jours de 11h à 20h en moyenne

 

Maison Aleph : pâtisseries syriennes

pâtisseries orientales de la maison Alep
© Maison Aleph

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un saut dans cette pâtisserie levantine est l’occasion de découvrir un classique de la gastronomie syrienne : les fameux nids à base de cheveux d’ange, ici déclinés en plusieurs saveurs réjouissantes. Très gourmands, on les trouve au citron-cardamome, mangue-jasmin ou encore au chocolat-sumac. En vitrine aussi, de délicieux gâteaux roulés à la semoule garnis de crème de lait, à arroser avec quelques bons sirops également proposés à la vente. L’été venu, la maison sert d’étonnantes crèmes glacées pour nous rafraîchir et nous dépayser. Avec parmi elles, des glaces rose de Damas/yaourt de brebis, à tomber !

Maison Aleph
20 rue de la Verrerie, 4e
Métro Hôtel de Ville

Du lundi au vendredi 11h – 20h, samedi et dimanche 10h – 20h

 

Diamande : pâtisseries algériennes à l’amande

vitrine de la pâtisserie algérienne Diamande
© Diamande

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute petite boutique, mais maxi concept. Comme son nom l’indique, cette pâtisserie algérienne propose principalement des créations autour de l’amande, et parfois aussi de la pistache. Une saveur ici souvent combinée à des fruits frais et transformée en bouchées savoureuses et raffinées. Pour un premier passage, on se laisse tenter par un baklava poire et pistache ou par une dziriette mangue et chocolat au lait. Et si on veut oser un peu plus l’originalité, on revient pour découvrir les gammes épicées, sans gluten, fleuries ou pimentées. Il y a qu’à voir la vitrine colorée pour saliver !

Diamande
4 rue Sedaine, 11e
Métro Breguet-Sabin ou Bastille

Du mardi au dimanche de 10h à 20h30

 

Le Palais des Sultans : des pâtisseries étonnantes

Intérieur de la pâtisserie le Palais des Sultans
© Palais des Sultans.Source : facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Karim Khelifi, le chef pâtissier du Palais des Sultans, aime la couleur, et cela se ressent ! À côté des classiques cornes de gazelle, cigares et autres makrout, cet algérois d’origine propose des gâteaux aux arômes étonnants. Dont un à la violette, référence à Toulouse, ville d’origine de son épouse Anissa. Mais aussi d’audacieux gâteaux chocolat-piment, lavande ou encore huile d’olive-romarin. Sur les couleurs aussi, le chef pâtissier se lâche, en utilisant des colorants naturels, allant même jusqu’à proposer un gâteau noir ! On apprécie le petit coin salon et la terrasse pour déguster toutes ces trouvailles sur place.

Le Palais des Sultans
38 rue d’Aubervilliers, 19e
Métro Stalingrad

Mardi, mercredi, samedi, dimanche 10h – 20h30. Vendredi 10h – 21h

 

Le p’tit souk : la pâtisserie gourmande

Etale de patisseries au p'tit souk
© Le p’tit souk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa jolie façade colorée nous transporte déjà au Maghreb. Et ce n’est rien à côté de ce qui nous attend à l’intérieur : un foisonnement d’épices d’Orient et de petites pâtisseries empilées qui répandent leurs douces odeurs. Ici, on achète de la cannelle et de l’anis au poids, mais on se dégote aussi un délicieux pain levé à la semoule, des farcis d’aubergine et du taboulé libanais. Mais c’est avant tout les becs sucrés que cette boutique fera rêver. Doigts au sésame aux arômes de miel et de citron, dzriettes noisette-framboise, babouches pistache-orange… Difficile de résister à l’envie de tout goûter.

Le p’tit souk
86 rue de Patay, 13e
Métro Bibliothèque François-Mitterand

Mardi au samedi de 10h à 20h – Dimanche 10h à 14h