Où manger un très bon cookie à Paris ?

Marre de grignoter des biscuits industriels à défaut d’un très bon cookie ? Moelleuses, croustillantes, parfumées, classiques ou exotiques, ces douceurs américaines se déclinent à l’infini. Si on les retrouve généralement dans toutes les boulangeries de Paris, seules cinq sortent largement du lot à nos yeux.

 

Le cookie le plus généreux : Mamiche

Cookie Mamiche
Page Facebook de Mamiche

 

Qu’importe le jour de la semaine, la boulangerie de Cécile Khayat et Victoria Effantin fait salle comble et la clientèle déborde régulièrement sur le trottoir. Son secret ? Des prix tout doux pour une qualité rarement égalée à Paris. Résultat, du chou vanille à la babka, on ne peut pas faire escale rue de Condorcet sans s’offrir quelque chose dans cet établissement. La plupart du temps, on jette notre dévolu sur le cookie joufflu et fondant chocolat fleur de sel (2,90€) pour sa générosité. Il rappelle les gâteaux new-yorkais, simples et accessibles, et c’est sûrement pour ça qu’il n’a pas tardé à trouver son public.

Mamiche,
45 rue Condorcet, 9e
Ouvert du mardi au samedi

 

Le cookie le plus primé : Mokonuts

Cookie de Mokonuts
Source :  Instagram de Mokonuts

À quelques pas du bouillonnant Faubourg Saint-Antoine une table hybride, à mi-chemin entre le coffee-shop et la très bonne cantine. Depuis l’ouverture fin 2015, Moko Hirayama, pâtissière japonaise, et Omar Koreitem, chef libanais, mêlent leurs influences au grand bonheur des gourmets. La maison a une spécialité qui lui a valu une reconnaissance internationale : son cookie (2,50€). Chocolat blanc et olives noires, multi-grains, café-coco, au sésame ou au chocolat… Les saveurs se suivent et ne ressemblent pas. Quant à la texture, les recoins sont croustillants, le centre est moelleux et ils sont toujours dorés comme les blés. Inimitables !

Mokonuts,
5 rue St-Bernard, 11e
Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 17h

 

Le cookie le plus croquant : Ten Belles Bread

Cookie de ten belles
© Hélène Rocco

 

C’était d’abord un micro-café près du Canal Saint-Martin. Puis l’adresse s’est dédoublée pour devenir une grande boulangerie dans le quartier de Bastille.  Alice Quillet, Anna Trattles et Anselme Blayney ont imaginé un vaste espace aux murs bruts pour accueillir les affamés du soir au matin. La bonne excuse, si on habite dans le coin, est de prétendre aller acheter leur excellent pain (d’ailleurs proposé dans de nombreux restaurants parisiens) et de s’attabler autour d’un café Belleville. Une fois sur place, ce serait dommage de rater le cookie au chocolat (2€). Plus fin que la moyenne, il croque en bouche et dévoile un cœur fondant, presque collant sous la dent. Classique mais incontournable.

Ten Belles Bread,
17-19 bis, rue Bréguet, 11e
Ouvert du lundi au dimanche de 9h à 19h (17h30 le week-end)

 

Le cookie le plus exotique : Jean Hwang Carrant

Cookie de Jean Hwang Carrant
© Site Internet de Jean Hwang Carrant

 

« Simplement extraordinaire« , c’est la devise de Jean Hwang Carrant. Dans sa boutique mono-produit du Sentier, l’Américaine envoie des cookies tantôt traditionnels, tantôt influencés par ses origines taïwanaises. Le comptoir dévoile une foultitude d’options, la plupart du temps à base de produits bio. Il vous faudra choisir entre Arthur aux pépites de chocolat, beurre de cacahuète, Vanilla X aux gousses de vanilles ou encore yuzu et fleurs comestibles. S’il fallait n’en retenir qu’un, on pencherait pour le cookie Black Sesame à la poudre de sésame noir qui fleure bon l’Asie et est très peu sucré. On regrette juste leur prix un peu trop élevé au regard de leur petite taille (3€).

Jean Hwang Carrant,
36 rue des Jeuneurs, 2e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h (11h le samedi) à 19h

 

Le plus cookie le plus réconfortant : Scoop me a cookie

Cookie de Scoop me a cookie
© Instagram de Scoop me a cookie

 

Laura Petit essaime ses boutiques à travers Paris depuis 2013. Le succès n’a rien d’étonnant : à eux seuls, les noms de ses cookies suffisent à nous arracher un sourire. Pour preuve : « On fait pas l’amour à l’œil » cache une spécialité au gingembre confit et au chocolat noir, « P’tite toutoune » une douceur à base de cranberry et de chocolat blanc, et « Pistache toi-même » à la pistache sous toutes ses formes. Un bémol : les biscuits au chocolat au lait sont un peu trop sucrés. D’après nous, le plus réconfortant se nomme « Drive me nuts ». Gros comme la paume de la main, avec ses beaux morceaux de chocolat noir 68% et ses cerneaux de noix, il a vraiment tout ce qu’il là où il faut pour nous faire oublier tous nos tracas.

Scoop me a cookie,
38 rue de Bretagne, 3e
Ouvert du mardi au jeudi de 12h à 19h et du vendredi au dimanche de 10h à 19h30