Papillon

Il accueille les livreurs, décharge le camion, salue les amis, briefe ses équipes, assure l’après-vente du Garde Manger voisin, tenu par sa moitié…

Dans SON bistrot des beaux quartiers, Christophe Saintagne papillonne. L’ex-chef du Meurice et du Plaza Athénée, formé par Ducasse, libéré d’Alain, res-pi-re. Il est vrai que le lieu le permet : spacieux, aérien, séduisant. La cuisine aussi. Travaillée certes mais sans excès. Pas de haute gastronomie glaçante ni de dînette d’assemblage naturophile. Place à des préparations aussi horlogères que réconfortantes, zyeutant souvent sur la Méditerranée et, à la carte, sur les portefeuilles plutôt argentés. Boulgour et légumes d’hiver mijotés aux herbes potagères et piment d’Espelette (14 €) – généreux et goûtu –, épaule d’agneau fumée au foin et fregola aux raisins (24 €) – animal et végétal, salé et sucré… : complet –, agrumes confits, glace et miel (8 €) – vif et frais. Ajoutez un impeccable menu déjeuner à 36 €, quelques bouteilles finaudes (côtes du Rhône rouge, 2014, Mas de Libian, 35 €) et vous tenez votre table d’affaire de la Plaine Monceau. Chic !

Note : 3/5