A.Manger

Piou Piou : la rôtisserie qui donne des ailes au poulet frit

Pendant longtemps, le poulet frit battait de l’aile, la faute notamment à un grand nom du fast food. Mais depuis peu, quelques enseignes tentent de redonner vie à cette volaille. À l’instar de Piou Piou, une rôtisserie décomplexée aux notes de street food. 

Le renouveau de la rôtisserie

© Piou Piou

Une nouvelle devanture colorée a fait son apparition dans le quartier de Notre Dame-de-Lorette. Il fallait donc revenir une fois le rideau de fer levé pour découvrir cette rôtisserie version 2020 : burgers, poulets à la broche, rap et team en casquette, bonnet, sneakers. Un spot qui se veut décontracté et à l’ambiance cool. Derrière ce projet, on retrouve Cédric – l’un des fondateurs, qui a passé plusieurs années chez Les Niçois avant de se lancer à fond dans Piou Piou. Et c’est en apprenant que le local – une ancienne rôtisserie, était à vendre que l’idée a germé.

La team Piou Piou a opté pour une offre 100% à emporter et éco responsable – pas de soda et couverts en noyaux d’avocat. Un bon calcul au vu de la dynamique du quartier, où les bureaux sont nombreux et la clientèle jeune et branchée. Le midi, ça dépote un max et les burgers fusent – environ 70 préparés en 2 heures. Même si l’on est sur du monoproduit, les variantes sont nombreuses chez Piou Piou. À la carte : burgers, buckets ou encore poulets rôtis (entier ou pas) pour satisfaire notamment la clientèle du coin le week-end.

Piou Piou : le meilleur du poulet frit

© Piou Piou

 

Les amateurs de poulet frit risquent de réfléchir longuement face à cette carte pensée par Quentin Perron (Le Singe à Paris). Sans être à rallonge, elle donne l’eau à la bouche. Et elle déplume, au menu : 4 formules différentes. Si le katsu sandwich nous fait bien envie (pain de mie japonais, poulet frit, omelette, chou rouge et blanc, carotte) on craque pour le classique de la maison : Pioupiou Burger.  En bouche, on apprécie le potatoe bun moelleux et légèrement toasté et l’armada de saveurs pondues par le cheddar fermier, la salade iceberg, les pickles et la sauce secrète.

Sans oublier évidemment, ce poulet frit croustillant et bien costaud – 100/120 grammes de chair tendre, label rouge. À côté, on opte pour le cornet d’halloumi toasté saupoudré de sauces à base de grenade et de coriandre, menthe, sumac, zeste de citron. Si bon, qu’on se laisserait bien tenter la prochaine fois par le burger végé composé d’un steak d’haloumi frit. Le menu est à seulement 13€ et autant dire que c’est validé. Dépêchez vous d’y aller avant que l’adresse fasse le tour de Paris. 

Piou Piou
3 rue Saint-Lazare, Paris 9è
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 18h à 22h et le dimanche de 11h à 22h