5 restaurants à découvrir dans le 11e arrondissement de Paris

S’il y a un bien un arrondissement qui regorge de restaurants depuis toujours, c’est le onzième arrondissement. Seulement, lequel choisir ? On aimerait tous les essayer mais aurait-on assez d’une vie ? Pour vous la simplifier, voici 5 « nouvelles » tables qui ont ravi notre cœur mais surtout nos papilles.

 

Coup d’Œil : Bon pied, bon œil

coup d'oeil, restaurant paris 11
Image d’illustration. Source – Unsplash

 

Une planque à la déco chiadée qui incite à s’encanailler en enquillant quelques canons de vin vivant à l’abri des regards indiscrets. Comme choisir, c’est renoncer, on se laisse guider par David, le maître du lieu dont la bonhomie est contagieuse et se propage à grande vitesse dans l’établissement. Les assiettes délicatement travaillées dans un esprit bistro ne nous laissent pas de marbre et on en redemande. Ici, on s’attable autour de la grande table d’hôtes, on taille la bavette avec son voisin, on rit fort et on lève le coude ! Parfois même en fin de semaine on s’ambiance et on danse grâce à un DJ set.

Restaurant Coup d’Œil
80 rue Sedaine, 11e
Métro Saint-Ambroise
Ouvert du mardi au vendredi midi et soir et uniquement en soirée le week-end

 

Goguette : Cave à manger coquette

goguette, restaurant paris 11
Image d’illustration. Source – Unsplash

 

Collé serré au Cirque d’Hiver, Goguette est un repaire trop chouette pour passer un moment délicieux. Repris depuis quelques mois par la joyeuse bande du Vertigo et du Coinsto Vino, ici on sait de quoi on parle. Les breuvages sont de la partie et comme le mentionne la devanture « caviste & cuviste », vous trouverez même du vin en vrac, denrée rare et appréciable. A cela s’ajoute une équation qui attire irrésistiblement les titis parigots : un menu alléchant et gourmet aux alentours de 20 euros le midi et des assiettes léchées et bien dressées à partager – ou pas – le soir. On a succombé allègrement et sans vergogne.

Restaurant Goguette
108 rue Amelot, 11e
Métro Filles du Calvaire
Ouvert du mardi au vendredi midi et soir ainsi que pour les services du soir du lundi et du samedi 

 

Robert : Cuisine & cœur ouverts

Robert restaurant paris 11
Robert © Pierre Lucet Penato

 

Robert, c’est le petit frère de Martin (Boire et Manger) en version chic et raffinée. Seuls les aficionados de bonnes tables savent qui est Martin, les autres taperont sur leur moteur de recherche pour comprendre combien le jeu en vaut la chandelle. C’est donc dans un cadre élégant que vous prendrez le temps de savourer chaque plat concocté sous vos yeux grâce à une cuisine ouverte sur la salle. L’idéal serait même de demander à dîner sur le laisser-passer afin de vous plonger directement dans l’effervescence de cette dernière. La carte change tous les mois afin de vous offrir la crème de la crème des produits de saison, finement sélectionnés, avant de devenir de savoureuses créations gustatives qui vous mettront en émoi.

Restaurant Robert
32 rue de la Fontaine au Roi, 11e
Métro Goncourt
Ouvert du mardi au vendredi midi et soir et le samedi soir 

 

Le Patchanka : Bistro à rendre baba

Le Patchanka, restaurant paris 11
Le Patchanka – Source : Facebook

 

Le Patchanka est un bistro sans fioritures. Le genre d’adresse devant laquelle on peut passer sans s’arrêter car tout se déroule dans l’assiette. Mais alors là, c’est tapis rouge ! Des explosions de saveurs qui se succèdent et un véritable savoir-faire digne d’une bistronomie de haute voltige. D’ailleurs, les travailleurs du quartier l’ont bien compris à en voir la salle comble à l’heure du déjeuner. Avec un menu du jour à un tarif imbattable proposant entrée, plat et dessert à 19 euros, voici un lieu qui ne manquera pas de vous séduire. C’est une adresse qui mérite d’être partagée uniquement aux gens que vous aimez.

Restaurant Le Patchanka
33 – 35 rue Saint Sébastien, 11e
Métro Saint-Ambroise
Ouvert du mardi au vendredi midi et soir et le samedi soir soir

 

Le Rigmarole : Gastronomie qui affriole

Le Rigmarole, restaurant paris 11
Le Rigmarole – Source : Facebook

 

Cuisine aux influences nippones, le Rigmarole est la pépite qui met le feu au quartier. Sacré « Meilleure table guide 2019 » par le Fooding, ce restaurant est loin d’avoir les deux pieds dans le même sabot comme le veut l’expression. Mettant en valeur les produits cuisinés grâce à une cuisson au feu, c’est avec précision que s’enchaînent les petites brochettes (yakitori) dans votre assiette. Si vous prenez le menu à 49 euros, douze associations de saveurs plus singulières les unes que les autres se succéderont pour tenir votre palais en haleine. Quant aux desserts, ils font la part belle au dîner et permettent de le ponctuer en beauté. Clairement, au Rigmarole, on ne rigole pas avec le talent et on réserve un zeste à l’avance.

Restaurant Le Rigmarole
10 rue du Grand Prieuré, 11e
Métro Oberkampf
Ouvert du mercredi au dimanche pour le service du soir