Les meilleures adresses iraniennes à Paris


Un dossier réalisé par Célia Laborie et Wassila Djellouli


L’Iran fascine de plus en plus la France. Nous avons ri et pleuré devant Persepolis de Marjane Satrapi avant de tomber amoureux de Golsifteh Farahani et des films d’Asghar Farhadi. Entre dénonciation politique et hommages à leurs origines, ces Iraniens nous racontent la richesse culturelle inouïe de leur pays. Si bien qu’on se prend à rêver d’aller bientôt vadrouiller entre Téhéran et Ispahan. En attendant d’avoir assez économisé, partons à la découverte des restaurants iraniens de Paris ! Pour des conseils avisés, nous avons rencontré Shayda, kurde venue d’Iran qui gère une ONG d’aide humanitaire pour les femmes yézidies. Elle a quitté son pays en 1995 mais reste fondue des gastronomies perse et kurde. Voici ses cinq adresses préférées pour se régaler de safran, de viande d’agneau et d’aubergines grillées.

 

Chez Elham

©Unsplash

 

Vous êtes sûrement passé de nombreuses fois devant ce restaurant, juste derrière le centre Pompidou, sans le remarquer. Il faut dire qu’il ne paye pas de mine, avec sa devanture grise et ses grandes bâches plastifiées. C’est pourtant l’une des meilleures adresses iraniennes de Paris. Sayda adore y donner rendez-vous pour faire découvrir la cuisine perse à ses amis. Comme dans tous les restaurants du genre, on se régale de brochettes (agneau, bœuf) ou de plats de viande en sauce avec du riz au safran. Pour un aperçu authentique, Shayda vous conseille de commander un gormeh sabzi, mélange d’herbes servi avec des haricots rouges avec l’agneau. Les portions sont généreuses et tout est fait maison. Un vrai bon plan !

Chez Elham
11 rue de la Reynie, 4e
Métro Châtelet ou Rambuteau
Ouvert tous les jours de 11h 45 à 15h et de 18h 45 à minuit

 

Zozan

©Restaurant Zozan – Cuisine Kurde Facebook

 

C’est un petit nid cosy à la lumière tamisée, avec un piano dans le fond de la salle et un patron bavard et chaleureux. Dans l’assiette, une cuisine kurde originale et raffinée, avec beaucoup de légumes et d’épices. Shayda vous conseille les soupes d’hiver aux noix et aux raisins. Elle se régale aussi avec les beignets de courgettes ou l’urmiye, brochette d’agneau haché sur tomates épicées, menthe et persil. Le chef propose bien sûr des grillades, mais aussi plusieurs options végétariennes. Parfait pour un dîner aux chandelles aux airs d’invitation au voyage.

Zozan
82 rue Joseph de Maistre, 18e
Métro Guy Môquet
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h 30 à minuit
Menu midi 12 €, soir 19 €

 

Le plateau des mille vaches

©Le Plateau des Mille Vaches Facebook page

 

Ce plateau des mille vaches n’est pas dans le Limousin, mais en Seine Saint-Denis, dans un quartier résidentiel de Montreuil. Une adresse un peu cachée qui vaut le détour depuis Paris pour sa cuisine perse traditionnelle. Sur fond de musique iranienne, on se régale en partageant de petites salades et du caviar d’aubergine avant de dévorer l’un des savoureux plats en sauces – poulet aux noix et à la grenade, épaule de veau aux pois cassés et aubergines… Pour le dessert, on ne saurait trop vous conseiller les glaces iraniennes au safran et à la pistache. Petit bonus non négligeable : vous serez encore mieux installé l’été, dans la grande terrasse arborée située en arrière-cour.

Le plateau des mille vaches
89 rue de Rosny, Montreuil
Métro Mairie de Montreuil
Ouvert de 11h à 15h et de 19h à 23h du lundi au samedi, de 12h à 23h le dimanche
Menu midi (entrée plat dessert) 16 €, à la carte 20-30 €

 

Epicerie Eskan

Epicerie Eskan © Facebook
Epicerie Eskan © Facebook

 

Pour découvrir la culture iranienne à Paris, passage obligé par le quinzième arrondissement, parfois surnommé « Little Téhéran ». Le quartier de Beaugrenelle est bien plus cosmopolite qu’il n’y paraît : de nombreuses familles iraniennes y ont posé leurs valises. Dans la rue des Entrepreneurs, trois épiceries iraniennes se font concurrence. Shayda a une préférence pour Eskan, située au 62 bis. Elle va y acheter de très bons fruits secs, du fromage, des épices (safran, citron moulu, roses séchées…) ou encore du riz. Ce n’est pas donné, mais tout est importé d’Iran. Vous voilà paré pour vous essayer à la gastronomie iranienne maison !

Epicerie Eskan
62 bis rue des Entrepreneurs, 15e
Métro Charles Michels ou Commerce
Ouvert de 9h à 21h 30 du mardi au samedi,  de 10h à 21h 30 le lundi et le dimanche

 

Urfa Dürüm

©Louis Hansel on Unsplash

 

C’est le secret pas si bien gardé des fêtards de Strasbourg Saint-Denis. Ouverte entre midi et minuit tous les jours, cette petite échoppe sert des sandwiches kurdes ultra frais, débités à la chaîne selon les préférences des clients : une viande au choix (brochette kefta, poulet fermier grillé, foies d’agneau…) avec légumes (oignon rouge, persil et roquette), bien serrés dans un pain pita maison cuit à la minute. Ici, ce sont des Turcs aux fourneaux, mais leurs dürüms sont ceux qu’on retrouve dans tout le Kurdistan, jusqu’au Nord de l’Iran. Après quelques bières dans la rue du Faubourg Saint-Denis, c’est le coupe-faim idéal, consistant et bien plus sain que le grec d’à côté. Revers de la médaille : la maison est victime de son succès. Aux heures du repas, vous attendrez souvent un gros quart d’heure avant d’être servi…

Urfa Dürüm
58 rue du Faubourg Saint-Denis, 10e
Métro Château d’Eau
Ouvert tous les jours de midi à minuit
Sandwich 7, 50 €

 

Propose recueillis par Célia Laborie 


Nos autres restaurants iraniens préférés à Paris

Une sélection réalisée par Wassila Djellouli

Perchiana

sélection des restaurants iraniens Perchiana
© Perchiana

 

Dès votre arrivée, attendez-vous à être reçu avec le sourire. Si vous avez un peu de chance, on vous installera dans la petite enclave du fond. Une sorte de cabanon recouvert de tapis persans, la place la plus dépaysante du restaurant. Dans l’assiette, c’est à votre guise. Mais on ne saurait que trop vous conseiller le yaourt à l’ail sauvage d’Iran et aux herbes en entrée. Savoureux. Puis les noix de veau au fenugrec, fines herbes, haricots rouges, citron confit, bien mijotés et donc ultra-fondants. Bon à savoir : en dessert, les cheveux d’ange glacés à l’eau de rose méritent à eux-seuls le déplacement.

Perchiana
7 rue Mademoiselle, 15e
Tous les jours 11h – 23h30

 

Centre culturel franco-iranien Pouya

Sélection de restauranst iraniens Centre culturel Pouya
Source : Facebook Cnetre culturel franco-iranien Pouya

 

A l’origine, Pouya est un centre culturel où l’on vient lire de la poésie, admirer des œuvres photographiques ou assister à des cours de danse folklorique iranienne. Mais si certains traversent tout Paris pour s’y rendre, c’est avant tout pour son agréable salon de thé. Un lieu spacieux où l’on déguste un délicieux thé à la cardamome sur des tapis persans ou des tabourets de bois sculptés. Au bord du canal Saint-Martin, l’air est si doux que l’on aimerait y rester dîner. Pas de grands choix de ce côté-là, mais juste assez pour se sustenter sans perdre le cap. A commencer par des soupes roboratives dont on devient vite accro. Un des restaurants iraniens parisiens que l’on recommande vivement.

Centre Pouya
48 bis quai de Jemmapes, 10e
Tous les jours de 10h à 22h

 

Sohan Café

Sélection des restaurants iraniens Sohan Café
©Sohan Café

 

Avec son allure moderne et relevée de quelques touches de turquoise profond, le Sohan est un vrai bonbon. C’est d’ailleurs la signification de son nom en persan. Parfait pour une première découverte de la gastronomie iranienne, ce café propose des mazzeh, sortes de tapas iraniens, en petites portions. Ainsi qu’un brunch varié à volonté le dimanche. Son coin épicerie permet aussi de faire des emplettes hautes en couleur et parfumées : des épices, des herbes sèches, des fruits secs en tous genres pour se concocter un repas comme à Téhéran. On peut aussi venir simplement siroter un thé gourmand à la rose, en papotant…

Sohan Café
30 Boulevard de la Chapelle, 18e
Mercredi, jeudi et dimanche 10h – 17h30. Vendredi et samedi 10h – 23h

 

Cheminée

Sélection des restaurants iraniens Cheminée
© Cheminée

 

Rue des Entrepreneurs, Cheminée est en plein cœur du quartier du « Petit Téhéran ». Grâce à son décor élégant aux tons clairs et sa douce musique traditionnelle persane, l’endroit est idéal pour un dîner iranien galant. Les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs, mais le raffinement est au rendez-vous. On ne se lasse pas de leurs grillades marinées et du fameux fessenjan, cuisses de canard aux noix à la sauce grenade. Son koubideh, plat à base de brochettes de veau et d’agneau, est particulièrement renommé. Et en dessert, le chou à la crème maison nous permet d’achever le repas en douceur.

Cheminée
60bis rue des Entrepreneurs, 15e
Tous les jours de 10h30 à 23h30

 

Norouz

Sélection des restaurants iraniens Norouz
©Norouz

 

Pour déguster un délicieux poulet aux prunes ou un incroyable poulet en ragoût, c’est chez Norouz qu’il faut réserver. Cet Iranien du 13e arrondissement sert en plus des mini-mezzés. Parfait pour ceux qui ont du mal à faire des choix. Malgré sa devanture rouge vif, l’intérieur avec ses tables en bois et ses murs blancs est décoré plutôt sobrement. Mais la chaleur est apportée par l’accueil d’Hélène, devenue restauratrice après avoir été urbaniste et sociologue en Iran. On apprécie aussi le très bon rapport qualité-prix et l’agréable terrasse pour l’été. Un des meilleurs restaurants iraniens de Paris !

Norouz
48 rue du Dessous des Berges, 13e
Du lundi au mercredi de 12h à 15h. Jeudi et vendredi 12h – 15h puis 19h30 – 23h. Samedi 19h30 – 23h.