Où manger thaïlandais à Paris ?

Ne vous arrêtez pas au pad thaï, la cuisine thaïlandaise a un nombre infini de spécialités à dévoiler. De la soupe à la citronnelle à l’omelette au crabe en passant par le curry vert, on vous promet un tour d’horizon de cette gastronomie, sans bouger de Paris. 

 

Pour un curry thaï : Kinn Khao

Kinn Khao, restaurant thaïlandais paris
© Naraid Kuapunyakoon

 

À quelques pas du Square Montholon, dans le 9e arrondissement, se niche un restaurant thaï abonné au fait-maison. En Thaïlande, « Kinn Khao » est le terme employé pour inviter à manger. Le ton est donné. Aux fourneaux, Nisuria soigne les assiettes plus ou moins épicées qui se dégustent rapidement à la pause déjeuner ou sous forme de menu dégustation le soir. Le chouchou ici, c’est le curry. Qui a dit que l’Inde en avait le monopole ? Curry vert, comme à Bangkok, avec du basilic thaï, du lait de coco, de la papaye et de la pâte de crevette ou Masseman, à la cannelle comme dans le sud du pays. Enfin, incontournable de la gastronomie, la soupe Tom Yum à la crevette fleure bon la citronnelle et rappellera de très bons souvenirs aux chanceux qui ont déjà mis le pied au « Pays des Sourires ».

Kinn Khao
10 rue Mayran, 9e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h

 

Pour un repas chic : Basilic & spice

Assiette du restaurant thaï Basilic and Spice à Paris
© Source : page Facebook de Basilic and Spice

 

Au beau milieu du quartier chinois de Paris dans le 13e, voilà une adresse qui régale les convives d’une cuisine thaï et khmer. Dans ce décor boisé où les bibelots bouddhistes s’accumulent, l’ambiance est aux messes basses. On s’installe à une table baignée par la lueur des bougies et on se laisse tenter par une salade de papaye aux crevettes, rafraîchissante et parfumée. La soupe poulet et lait de coco est, elle aussi, un classique du genre. En plat de résistance, le canard au curry rouge, lové dans une noix de coco fraîche, en met plein la vue et ne nous laisse pas sur notre faim. Et si vous n’êtes pas du genre puriste, le bar entier grillé dans une feuille de bananier comme au Cambodge vous séduira à coup sûr.

Basilic & spice
88 avenue de Choisy, 13e
Ouvert tous les jours, de 12h à 15h et de 19h à 23h30 (fermé le lundi soir)

 

Pour de la cuisine de rue : Street Bangkok Canteen & bar

Street Bangkok, restaurant thaïlandais paris
© Source : Instagram de Street Bangkok Canteen & bar

 

Le bouillonnant quartier de la Bastille répond à la vibrante Bangkok par une cantine couleur charbon qui plaira aux oiseaux de nuits comme aux travailleurs pressés. Sur fond de standards rock, on boulotte épicé et on sirote des cocktails explosifs aux influences asiatiques. Imaginée par les chefs Ja Euarchukiati et Taku Sekine, la carte reprend les codes des deux autres adresses (1 & 2) : des plats aussi relevés que réconfortants. Difficile de faire son choix : on tranche pour des croquants de riz à la coriandre servis avec des saucisses de porc émincées. C’est généreux, ça croustille autant que ça pique, un régal ! Coup de cœur aussi pour l’épaule d’agneau massée au cumin frais à grignoter avec un fondant de carottes et de pommes de terre à la cannelle. On y retournera volontiers.

Street Bangkok Canteen & bar
13 rue de la Roquette, 11e
Ouvert tous les jours, de 12h à 23h30

 

Pour un gueuleton à moins de 5 € : La Maison thaï

Maison Thaï, restaurant thaïlandais paris
© Hanny Naibaho on Unsplash

 

Incroyable mais vrai, on peut encore manger pour moins de 5 euros à Paris. Et on ne vous parle pas d’un simple jus de fruits nourrissant, promis. Le bon plan se cache dans une discrète gargote du 18e arrondissement. À l’intérieur, cinq tables se battent en duel : on ne saurait que trop vous conseiller de venir très tôt ou après l’heure du déjeuner. Quand il fait beau, deux tables supplémentaires sont installées dans la courette, derrière les cuisines. La formule alléchante à 4,5€ est composée de deux barquettes au choix, d’un bol de riz et d’un thé. Reste à piocher parmi la quinzaine de spécialités – certaines sont végétariennes. Hop, porc haché pimenté et potiron au lait de coco. Les produits sont frais, savoureux et les portions copieuses. Un sans-faute.

La Maison thaï
4 rue de l’Évangile, 18e
Ouvert du lundi au samedi, de 11h à 18h

 

Pour un pad thaï impeccable : Paya thaï

Paya Thaï, restaurant thaïlandais paris
© Source : page facebook de Paya Thaï

 

Look industriel pour cette adresse thaïlandaise qui ponctue ses banquettes de coussins traditionnels. Supa Chatkaewboriboon, la cheffe, vient de Bangkok et mitonne une cuisine authentique au wok. Le fameux pad thaï – inventé dans les années 1930 mais star dans le monde entier – ne manque pas à l’appel. À goûter les pâtes de riz sautées au tofu, œufs, soja, légumes, cacahuète et tamarin. Alléchants aussi, le canard laqué aux feuilles de basilic thaï et les brochettes de poulet satay. Reste à s’atteler aux desserts traditionnels qui célèbrent la noix de coco, du flan thaï au riz à la mangue.

Paya thaï
47 rue Richard Lenoir, 11e
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30, le samedi seulement de 19h à 23h