Où manger avec toute sa bande à Paris ?

Rien de plus angoissant que l’organisation d’une sortie restaurant avec un groupe de collègues ou sa famille au complet. Si vous pensez que grande tablée veut dire repas raté, la rédaction va vous prouver le contraire. Voici cinq adresses pour bien manger avec sa bande, avec ou sans réservation.

 

Pour un groupe de gourmets dans le vent : Billili

Restaurant groupe Billili
© Billili

 

Accolés à leur troquet bistronomique, les deux tauliers des Arlots se sont payé une cave à manger aux carrelages vert émeraude. Les soirs d’hiver, une valse de taxis et de vélos s’arrêtent devant l’adresse branchée et les vitres se recouvrent peu à peu de buée. Dès les premières minutes qui suivent l’ouverture, un joyeux brouhaha nous enveloppe. C’est un bistrot gouailleur où rameuter un groupe de gourmets en soif d’assiettes troussées minutes. Dans une ambiance chaleureuse, on partage la terrine signature, le pâté en croûte, des huîtres du Morbihan, une poêlée de poulpe… Bref, toute la carte jusqu’à ce que la table n’en puisse plus. Pour arroser tout ça, on se laisse guider, les yeux fermés, par Tristan Renoux qui a de la bouteille plus vraie que nature. De quoi passer une excellente soirée entre copains.

Billili
136 rue du Faubourg Poissonnière, 9e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 15h et de 18h30 à 22h30

 

Pour un groupe d’aventuriers du brunch : Ibrik Kitchen

Restaurant groupe Ibrik Kitchen
© Pierre Lucet Penato

 

Au cœur du Sentier, une véritable bouffée d’air. Envolés les œufs brouillés au bacon, disparu le toast à l’avocat… Ici, le brunch fleure bon les Balkans. Forte du succès d’Ibrik, son café du 9e arrondissement, Ecaterina Paraschiv a ouvert un restaurant convivial où ses origines roumaines et grecques s’affirment. En groupe, on s’installe à la table centrale, comme à la maison. Qu’il est agréable de ne connaître aucune des spécialités proposée à la carte ! « Zacusca », kézako ?  Une compotée d’oignons, aubergines et poivrons grillés que l’on attaque à grands coups de pain chaud. La polenta, qu’on croyait réservée à la cuisine italienne, a la part belle dans les assiettes. On la dévore crémeuse avec du fromage ou grillée avec du chou farci et de la truite. Réconfortant et savoureux, ce déjeuner dominical s’achève en beauté avec un gâteau à la pistache aérien, que les habitués de la première adresse connaissent déjà. Et avec ça ? Un café ibrik bien sûr ! 

Ibrik Kitchen
9 rue de Mulhouse, 2e
Ouvert du mardi au samedi de 12h30 à 14h30 et de 19h30 à 22h30, et le dimanche de 12h à 15h

 

Pour un groupe d’amateurs de boui-boui : Lao Siam

Restaurant Lao Siam pour grand groupe
© Instagram de Lao Siam

 

Voilà un boui-boui comme il y en a des dizaines à Belleville. Déco kitsch, façade ordinaire et file d’attente qui déborde sur le trottoir. Ce restaurant thaï et laotien se remplit chaque jour grâce au bouche-à-oreille depuis 1985. Son secret ? Des plats maison et des produits de première fraîcheur, tout simplement. À condition de venir tôt… Votre groupe d’amis sera au large pour faire croustiller les nems et valser la saucisse laotienne à la citronnelle. À la bonne franquette, les délicieux travers de porc se dépiautent à la main et le canard laqué ainsi que l’excellent riz cantonnais parviennent à nous transporter dès la première bouchée. Le menu est long comme le bras, l’occasion de jouer les aventuriers à chaque nouvelle visite. Avec toujours la certitude de se régaler !

Lao Siam
49 rue de Belleville, 19e
Ouvert tous les jours, de 12h à 15h et de 19h à 23h30

 

Pour un groupe qui a besoin de vacances : Yaya

Restaurant groupe Yaya
© Yaya

 

Vous vous affalez sur une banquette au bord de la mer Méditerranée. Vous êtes en vacances avec toute votre clique, ou presque. Le paradis grec se cache au cœur de Saint-Ouen et a un nom tout trouvé, Yaya, qui signifie grand-mère. En famille ou avec ses collègues, quoi de mieux qu’une immense tablée qui se partage une entrecôte au chou-fleur confit ? À la carte aussi, du poisson à la plancha, des pitas à toutes les sauces, du tarama blanc et des desserts ensoleillés. Si vous êtes nombreux, il est possible de réserver une partie de la salle et de la terrasse, ou la totalité du restaurant. Bonne nouvelle : Yaya se dédouble pour le plus grand plaisir des fainéants. Elle s’apprête à ouvrir une deuxième antenne dans le 19e arrondissement.

Yaya
8 boulevard de l’Hippodrome, Saint-Ouen
Ouvert du lundi au samedi, de 12h à minuit et le samedi de 12h à 16h

 

Pour un groupe de bons vivants : Aux Bons Crus

Restaurant groupe Aux Bons Crus
© Aux Bons Crus

 

Les routiers ne se cantonnent pas aux périphéries des villes. La preuve avec ce bistrot pour poids lourds situé à deux pas de la place Voltaire. En double-file, pas l’ombre d’un 33 tonnes mais la cantine rétro, affublée des nappes à carreaux, est bondée. Guidés par leur père restaurateur, Margot et Félix Dumant dévoilent une carte simple et authentique. Qui du saucisson brioché ou du Saint-Marcellin rôti aura sa place à votre table ? En plat de résistance, on retrouve les classiques du genre comme l’entrecôte béarnaise et les quenelles de brochet. À noter que l’adresse convient plus à un groupe de viandards qu’à des végétariens convaincus, bien que le menu affiche notamment un pot-au-feu aux légumes et vermicelles. Parfait pour une pause déj’ franchouillarde entre collègues !

Aux Bons Crus
54 rue Godefroy Cavaignac, 11e
Ouvert tous les jours, de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30