Top 5 des restaurants mexicains à Paris

Exit les burgers, la street food est aussi mexicaine. Des tacos aux tortas en passant par le célèbre guacamole, nombreuses sont les spécialités à déguster sur le pouce et à satisfaire tous les appétits. Profondément ancré dans la culture du pays, le grignotage a désormais sa place à Paris. Nous avons sélectionné 5 adresses gourmandes et réconfortantes qui célèbrent cette cuisine de rue.

 

Pour des tacos al pastor : Chiquitin

Assiettes du restaurant mexicain Chiquitin
source : Facebook de Chiquitin

 

Petit mais costaud, le micro-restaurant, voisin de son grand frère Luz Verde, respire la tradition. Comptoir à la déco tradi-kitsch, il regorge de souvenirs mexicains. Là, une tête de mort fuchsia, ici une croix fleurie et une carte à se lécher les doigts. C’est avec un plaisir non dissimulé qu’on s’attaque à la spécialité de la maison : le taco al pastor. Sur une galette de maïs, le porc mariné et cuit à la broche est serti d’un ananas. On en redemande. Quand on est deux, on n’hésite pas à partager le guacamole citronné qu’on descend à coup de totopos – le vrai nom des tortillas. Un conseil : puisqu’il n’y a que deux places assises, on arrive tôt ou on prévoit un plan B pour déguster le festin.

Chiquitin,
21 rue Henri Monnier, 9e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 15h et de 19h à 22h
2 tacos : 7-9€ / Guacamole : 7€

 

Pour des chilaquiles au mole : Los Güeros

Tacos du spot de street food mexicaine Los Gueros
Source : Facebook de los Gueros

 

À deux pas du square Maurice-Gardette, cette table douillette se pare d’une terrasse lorsque le soleil est au rendez-vous. Le reste du temps, il faut se faufiler à l’intérieur et la déco brooklyno-chaleureuse fait qu’on s’y sent tout de suite à l’aise. Entre les murs de briques rouges se joue une cuisine réconfortante. Outre les tacos, on se délecte ici de chilaquiles – des tortillas accompagnées de fromage frais – au poulet et au mole, une sauce typiquement mexicaine à base de piment, de sésame et de cacao. Le summum de la comfort food qu’on accompagne d’un tonic au mezcal délicieusement fumé. Et le week-end, toute la carte se décline en brunch.

Los Güeros,
28 rue Saint-Ambroise, 11e
Ouvert au déjeuner du mercredi au dimanche de 12h à 15h30 et au diner  du mardi au samedi, de 18h30 à minuit (1h le jeudi, 1h30 le vendredi et samedi)

 

Pour des tortas à l’ananas : Toloache

©Travis Yewell on Unsplash

 

On passerait presque à côté sans la remarquer : nichée sur les flancs de la butte Montmartre, cette adresse mexicaine qui propose des spécialités au bon goût de là-bas mérite pourtant le détour. Un guacamole citronné et rafraîchissant atterrit sur la table et il suffit de quelques minutes et d’une bonne dose de chips de maïs pour lui faire sa fête. Côté tacos, l’Hexagone joue parfois de son influence comme dans la version veggie où se mêlent du nopal – un cactus mexicain – et des champignons de Paris. À la carte aussi, des tortas – des sandwiches traditionnels – qui s’habillent par exemple de jambon et d’ananas. C’est délicieux et nourrissant : tout ce qu’on attend de la street food en somme.

Toloache,
49 rue de Clignancourt, 18e
Ouvert du mardi au dimanche de midi à 15h, au dîner, du mardi au samedi de 19h30 à 2h (le dimanche jusqu’à minuit)

 

Pour des quesadillas au Cantal : Lito

Plats du restaurant mexicain LiTo
Source : Facebook de LiTo

 

Dans le quartier des Batignolles, une échoppe mexicaine fait son trou à coups de produits de saison. Un pari audacieux lorsqu’on propose une cuisine du bout du monde. Si le menu affiche des plats typiques – burritos, quesdaillas, tacos et guacamole – la différence réside dans le choix des ingrédients et la recherche d’alternatives locales. L’excellente quesadilla – une tortilla au fromage – troque par exemple la spécialité laitière de Oaxaca contre du Cantal AOP. On n’y voit que du feu. Les sauces s’adaptent aussi à la saisonnalité et les tomates disparaissent de la carte quand vient l’heure des champignons. C’est authentique et éco-responsable : un bon plan sur toute la ligne.

Lito,
52 rue des Batignolles, 17e
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et au dîner, du mercredi au Samedi de 19h à 22h30

 

Pour des classiques revisités : Jesus Maria

Cocktail du spot de street food mexicaine Jesus Maria
Source : Facebook de Jesus Maria

 

Le néon jaune en lettres cursives attire l’attention. Au cœur du quartier de Pigalle, bardée de noir de la tête au pied, cette immense taqueria régale les estomacs de jour comme de nuit. Le nom est un hommage à une ville sainte de l’état de Jalisco où les producteurs d’agave viennent se recueillir chaque année. De quoi annoncer la couleur : ici, on envoie des godets de tequila et de mezcal à toute heure. Et si les boissons sont à se lécher les babines, les assiettes ne sont pas en reste. Elles donnent à la street food des lettres de noblesse. Sur une galette de maïs bleue, un foie gras du Sud-Ouest se pose en douceur et sur les tostadas (11€ les deux) – une tortilla de maïs frite – c’est de l’échine de porc confit à l’orange qui vient s’inviter. Sophistiqués oui, mais à prix doux.

Jesus Maria
39 boulevard de Clichy, 9e
Ouvert tous les jours de 11h30 à 15h et de 19h30 à 2h