Yaya Restaurant

Yaya Restaurant, c’est l’histoire de deux frères, Pierre-Julien et Grégory, producteurs d’huile d’olive et de produits dérivés en Grèce. Jusque-là, ils n’étaient que fournisseurs, ils ont désormais ajouté une nouvelle corde à leur arc, celle de restaurateurs.

Comme un avant-goût de vacances pour celles et ceux qui auraient jeté leur dévolu sur la Méditerranée. Kalios, ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais si vous jetez un coup d’œil aux cartes des restaurants, il est probable que vous l’ayez croisé dans l’intitulé d’un plat. Kalios, c’est l’histoire de deux frères, Pierre-Julien et Grégory, producteurs d’huile d’olive et de produits dérivés en Grèce. Jusque-là, ils n’étaient que fournisseurs, ils ont désormais ajouté une nouvelle corde à leur arc, celle de restaurateurs. À leurs côtés dans l’aventure de Yaya (“mamie” en grec), le Top Chef Juan Martin Arbelaez et, dans l’assiette, de la cuisine méditerranéenne par vague. En résumé, tout ce que l’on ne fait pas chez soi et que l’on achète au bout de la rue comme le tarama blanc ou le tzatziki que l’on pioche dans une carte de mezzés. À suivre, des “plats comme au village”, poulpe grillé, épaule d’agneau ou poitrine de cochon confite. Ce sont finalement les keftédès (boulettes) de bœuf qui raflent la mise, accompagnées de tzatziki, de tomates, d’oignons frais et de frites maison. Rien à redire, c’est comme là-bas à l’instar du portokalopita (gâteau à l’orange) et glace vanille qu’on a malgré tout écarté au profit d’une mousse au chocolat, huile d’olive et fleur de sel pas aussi addictive que celle de notre yaya française, mais qui mérite quand même le détour.

8, rue de l’Hippodrome. Saint-Ouen (93). M° Mairie de Saint-Ouen. Du lundi au samedi de 12h à minuit. Fermé le dimanche.Carte : de 25 à 40 €. Téléphone : 01 44 04 27 65.