Zébulon Palais-Royal

Pas de pied de nez pour cette seconde adresse de Pirouette (1er). En lieu et place de Pierre au Palais-Royal, l’annexe joue sur les mêmes ressorts que la maison mère.

Larges baies vitrées, décor menuisé et bibliothèque de bouteilles respirent comme aux Halles l’ambiance de chalet chic et rigoureux. Là aussi, l’assiette et le verre ajoutent un peu de piquant, au fil d’une ardoise où le classicisme se teinte d’orientalisme et d’une carte des vins entendue mais quasi sans fond (Lapierre, Du Mortier, De Montille, Goisot, Magnien, Beaucastel, Combier…).
Tourte de gibier, foie gras, ris de veau et choux de Bruxelles (16 €) – racé, joli, un poil sec – ; quasi de veau, butternut, betterave et graine de coriandre (26 €) – ciselé – ; tarte au chocolat, confiture de yuzu et glace passion/ananas/poivre (10 €) – précis, un peu démonstratif. Les bourgeois, jeunes ou non, bohèmes ou pas, apprécient. Les foodistas attendent avec bon espoir le supplément d’âme sans supplément de prix.

Note de la rédaction : 3 sur 5