A.Savoir

10 situations où l’on se pèle les miches à Paris

Depuis le début de la semaine, c’est un fait : il fait froid. Quelques degrés dans les rues. À peine plus dans les couloirs du métro. Alors oui c’est joli la neige et les décorations de Noël, mais on se les caille. Voici dix situations qui font froid dans le dos, à lire de préférence avec un thé bien chaud.

1/ Lorsque vous habitez une chambre de bonne au 6e étage

Et que tout ce que vous avez pour vous (ré)chauffer, c’est un grille pain qui s’éteint toutes les vingt minutes. Seule solution : vivre sous la couette, s’enrouler dans une couverture en laine et attendre le printemps patiemment.

2/ Lorsque vous accompagnez un pote fumer dehors

Alors que votre pote se réchauffe à chaque taffe, vous vous gelez les miches pour rien, ah si, par bonne conscience. Vous êtes un bon copain. Prenez quand même un doliprane en rentrant sinon c’est la crève assurée demain.

3/ Lorsque vous faites la queue pour entrer chez Popolare

Pour avoir le droit de croquer dans cette margherita à 5 euros, vous feriez n’importe quoi. Comme attendre 1H30 devant un restaurant alors que Paris en compte 25 au m2.

4/ Lorsque vous vous déplacez en Vélib’

Mais que vous avez oublié votre paire de gants et que donc vous passez votre temps à pédaler et à pleurer. Unique option pour ne pas perdre quelques phalanges, rouler avec une main dans la poche et souffler dessus à chaque feu rouge.

5/ Lorsque vous avez a décidé d’aller au Grand Palais

En même temps que tout le monde.  Et que donc il n’y a tellement plus de place dans le hall que la file d’attente serpente jusqu’au métro. Venez avec un thermos de thé et une grosse laine, et ça passera, promis.

6/ Lorsque vous prenez le périph en scooter

De toute façon, en hiver sur un scooter, on pèle de froid avant même d’enclencher le moteur. Pour info, à 100 km/h lorsqu’il fait 0 degré à l’extérieur, la température ressentie est de -11°C. Autant rallonger son chemin et passer par l’intérieur de Paris, non ?

7/ Lorsque vous avez dix minutes de marche entre le métro et le boulot

Vous avez beau retourner le plan du métro dans tous les sens, c’est comme ça : pour aller au boulot vous avez au moins dix minutes de marche. Dix minutes de froid, de vent, de pluie, de neige fondue, d’écharpes qui s’enroulent mal et de gants qui se perdent.

8/ Lorsque vous devez promener votre chien

Alors que vous étiez si bien dans votre canapé devant une série Netflix… Mais la nature n’attend pas.

9/ Lorsque vous devez sortir chercher votre déjeuner à midi

Vous avez déjà pris deux heures pour vous réchauffer ce matin, hors de question de mettre un doigt de pied dehors avant ce soir. Heureusement que Uber eats et Deliveroo existent.

10/ Lorsque vous avez raté le bus et que le prochain passe dans 7 minutes

7 minutes lorsqu’il fait 2 degrés, c’est long. Trop. Long. Surtout que pour patienter, on ne peut ni sortir un livre ni swiper sur son téléphone au risque de choper des engelures à tous les doigts. Marchez jusqu’à la prochaine station, au mois vous ne gèlerez pas sur place.