2017, année d’incertitudes ?

Une nouvelle année technologique : de nouvelles zones d’ombre, certes ; mais aussi de nouvelles façons de s’en échapper. Espérons que nous n’en aurons pas autant besoin qu’en 2016…

 

Le hacking, arme ultime

Les experts sont désormais catégoriques : le parti démocrate a été la victime de hackers russes. Attaque qui a, à terme, précipité la défaite de Hillary Clinton. Quelles conséquences pour nous ? En 2017, il faudra redoubler de vigilance. Ne jamais cliquer sur des liens dans les emails apparemment légitimes, en réalité du phishing ; ne jamais utiliser le même mot de passe partout ; utiliser l’identification à deux facteurs dès que c’est proposé ; et, soit dit en passant, ne pas croire à tout ce qu’on lit sur Facebook ! Les fausses infos de certains comptes auraient également aidé à la victoire de Donald Trump. 2017, année parano ?

 

Le retour du jeu vidéo japonais. Sauf que…

Après une certaine traversée du désert, le jeu vidéo japonais est revenu en force fin 2016. Mais non sans se faire attendre : il aura fallu 10 ans de développement chacun pour Final Fantasy XV et The Last Guardian. Si les résultats n’ont pas déçu — surtout pour ce dernier, où l’on a retrouvé toute la poésie de l’incontournable Ico, du même créateur — un certain conservatisme reste à déplorer chez nos amis nippons. Notamment chez Nintendo, dont Super Mario Run, son premier titre ‘fait maison’ pour smartphones, qui est certes charmant, mais surtout injouable hors ligne (donc dans le métro, par exemple). Espérons que Resident Evil 7, le très prometteur prochain blockbuster japonais prévu début 2017, évite ce genre d’écueil…

 

L’audio sans fil chez nous, mais avec fil sur nous

La chaîne hifi à l’ancienne est définitivement morte en 2016. Désormais, on connecte son enceinte à son smartphone par Bluetooth ou, mieux encore, par wifi. Comme avec le Sony GTK-XB5 (environ 200 euros), dernière-née d’une longue série d’enceintes connectées, toutes marques confuses. Mais chaque nouveau paradigme apporte ses nouvelles contraintes. Impossible, par exemple, de connecter à un réseau Sonos (marque pionnière du genre) une enceinte d’un autre fabricant…

A contrario, et malgré la pression des fabricants high tech, les écouteurs avec fil continueront de résister à leurs rivaux Bluetooth en 2017. Plus faciles à connecter et plus abordables, ils ne perdent jamais le signal… et on n’a jamais besoin de les charger. On préférera donc un casque comme le Listen, du fabricant français Focal (environ 200 euros), qui délivre un son si enveloppant qu’on dirait de la VR pour les oreilles, aux AirPods d’Apple (environ 180 euros), qui, malgré leur évidente avancée technologique, coûtent six fois plus cher que leur équivalent filaire !

 

Amazon s’invite dans la guerre du streaming

N’en déplaise à Canal+ et autres TF1, l’avenir de la TV se dessine de plus en plus clairement autour de deux géants américains. Si Netflix a une longueur d’avance, notamment en France, Amazon propose désormais son propre service de streaming au tarif très compétitif de €6/mois (€3/mois au départ). Si le géant de l’ecommerce a d’abord fait passer ce service comme bonus proposé aux abonnés à son service de livraison rapide, Amazon Prime, ses séries, comme le radicalement différent Transparent, sont désormais disponibles à part entière. Le géant de l’ecommerce montre ainsi sa vraie ambition : concurrencer Netflix, qualitativement et quantitativement. Concurrence qui, en l’occurrence, a du bon !

 

La télé passe à la ultra-haute définition

Netflix fait par ailleurs partie, avec YouTube et les fabricants de consoles de jeux, des premiers fournisseurs mondiaux d’images en ultra-haute définition (UHD), ou 4K. Et en 2016, les téléviseurs compatibles sont enfin devenus abordables. Cette année, il faudra donc songer à s’équiper, surtout si l’on compte se procurer un lecteur Blu-ray UHD 4K, comme la Xbox One S, qui servira aussi et surtout à jouer en 4K. Tout comme la PS4 Pro, qui ne propose pas, par contre, un lecteur de disques 4K. Allez savoir pourquoi…

 

Et l’année dernière, on vous a dit…

…que la voiture électrique se démocratiserait : ce n’est pas encore le cas, mais suite à la circulation alternée dans les grandes villes, la Renault Zoe ou la première Tesla abordable — qui a presque 400,000 précommandes au compteur — pourraient encore s’imposer dès 2017

…que la réalité virtuelle ferait un flop : certes, on a exagéré. Mais malgré la hype, seul Sony a osé sortir des chiffres de vente — tout à fait honorables — pour son casque PlayStation VR. Pour Oculus Rift et le Vive de HTC, ça reste le mystère absolu. Tablons donc sur une certaine consolidation en 2017, avant que la VR chez soi devienne la norme

…que le jeu vidéo indépendant s’imposerait : et en effet, Inside, Firewatch ou l’intriguant jeu mobile Reigns ont tous été nommés jeux de l’année par de nombreux experts. Serait-ce la fin du règne des blockbusters ?