4 choses qui nous énervent avec la trottinette électrique

Slalom sur le trottoir, vitesse excessive, collègue qui arrive plus vite que vous à destination… Focus sur ces situations rencontrées de près ou de loin avec la trottinette électrique qui énervent à coup sûr plus d’un Parisien. Y’en a marre !

Le trottoir, cette nouvelle place de parking…

Y’a pas écrit parking quand même ! Ou alors nous sommes tous devenus totalement myopes… Car non, à notre connaissance, les trottoirs ne sont pas des places de parking pour trottinettes électriques. Ni pour les vélos en accès libre d’ailleurs…

©Adam Muise on Unsplash

… ou piste de slalom, au choix !

Incivilité, quand tu nous tiens… Quand ce n’est pas nous qui slalomons être les véhicules d’accès libre garés n’importe comment, voire renversés, ce sont les conducteurs qui jouent les Valentino Rossi entre les piétons. Dangereux et particulièrement énervant.

©Nicolas I. on Unsplash

La trottinette électrique, cet exutoire jouissif au métro…

Vous aussi, comme tous ces bobos branchés qui ont quitté le navire souterrain, vous aimeriez ne plus être mal installé dans un métro bondé, les narines agressées en permanence par de délicates effluves nauséabondes. Vous aussi vous aimeriez être born to be wild sur votre engin électrique en plein Paris. Mais non, faute de kopeck sur le compte en banque, vous, vous allez gentiment continuer à la prendre cette ligne 13

… et ce tue-l’amitié des plus inattendus

Vous pensiez que personne ne pourrait s’immiscer entre vous et votre meilleur(e) ami(e) ? C’était mal connaître cet engin démoniaque. Car oui, si un(e) de vos proches possède une trott’ électrique, autant le dire de suite : finis les trajets à pied tranquillou à refaire le monde avec votre BFF. Désormais, pour se rendre d’un point A à un point B, c’est chacun pour sa pomme