A quoi reconnait-on un Parisien au travail ?

A quoi reconnait-on un Parisien au travail ? Grâce à cet article qui s’amuse à grossir exagérément les traits de certain(e)s, vous allez désormais pouvoir facilement l’identifier.

Le Parisien n’est pas du tout du matin

Jusqu’ici tout va bien nous direz-vous. Sauf que le Parisien se démarque par cette nonchalance tout affichée lorsqu’il débarque avec 20 minutes de retard (minimum hein) tous les matins au bureau. Et avec sa bonne bouille sympathique, personne ne lui dit jamais rien ! Grrr

Il parle un langage extra-terrestre

« Ton breadcrumb est parfait », « la SERP n’envoie pas les bons signaux », « c’est totally ISO »… Un doux (ou insupportable, au choix) mélange entre Brice de Nice et le Prix Nobel d’astrophysique. Embarquement imminent pour un voyage lunaire dans lequel même Matthew McConaughey n’aurait osé s’embarquer.

Le Parisien parle fort…

Non, il n’est pas sourd au point de devoir pousser le volume à fond pour s’entendre… C’est juste qu’au travail comme au restaurant, il adore faire partager ses petites histoires croustillantes avec tout le monde. Et on insiste sur TOUT le monde.

… Et rigole encore plus bruyamment !

Oui car il faut bien que l’on comprenne à quel point le Parisien est une personne cool, toujours dans les bons coups et adepte de la petite blague qui fait du bien (mais déconcentre) les collègues. Les joies de l’open space en somme.

Au travail, le Parisien prend terriblement ses aises

Surtout avec votre espace de travail. Il n’hésite pas en effet à « piquer » feuilles, post-it et stylos sur votre bureau. Et cela, sans demander, bien évidemment. Ou pire, à prendre votre chaise pendant votre pause pipi pour papoter tranquillement avec un collègue 10 mètres plus loin. Grrr Grrr

Il adore déléguer

Et avec son sourire de charmeur de serpents et sa bienveillance feinte, difficile hélas de lui dire non…

Il organise de réunions pour tout et n’importe quoi

La raison ? Déléguer bien sûr !

Le Parisien sort des blagues réchauffées

Eh oui, c’est bien lui qui, si vous avez le malheur de partir à l’heure (celle indiquée dans votre contrat de travail), crie haut et fort pour en faire profiter la galerie : « Hey, t’as pris ton aprem ?! » Grrrrrrrrrr

Il regarde beaucoup YouTube depuis son poste de travail

Mais ça, c’est pour « brainstormer à mort » vous comprenez ?

On le croise (très) souvent à la machine à café

La matin, il est là. A 11h, il est toujours là. Après la pause déj… Bingo, il est encore là ! Et ainsi de suite jusqu’à la fin de la journée. Il gère également l’entretien de la machine à kawa ou quoi ?!

Le Parisien au travail ne pense qu’à l’after-work

Du matin au soir, du lundi au vendredi, le Parisien ne semble avoir qu’un seul mot à la bouche : apéro. En même temps, vu qu’il délègue tout et n’importe quoi à ses collègues, il peut bien penser à l’après-bureau, non ?