Avec Trilib’, Paris modernise son système de recyclage

Aujourd’hui, 15% des immeubles parisiens ne seraient pas équipés de poubelles jaunes de recyclage. Et 30% manqueraient de bacs blancs pour le verre. Fort de ce constat, la Mairie de Paris a mis en place  dans plusieurs arrondissements de la capitale, Trilib’, un nouveau système de tri des déchets. Un service novateur qui fait ses preuves dans les rues parisiennes.

 

Un moyen d’améliorer le tri à Paris

View this post on Instagram

Collecte des bornes #trilib à Paris

A post shared by Ecologic France (@ecologicfrance) on

Améliorer le tri des déchets à Paris est un réel enjeu si l’on s’en tient aux chiffres. Selon une enquête publiée par la Commission européenne sur l’état de la collecte sélective des déchets dans les 28 capitales du Vieux Continent, la Ville Lumière se situe dans le dernier tiers du classement. Si à l’échelle mondiale on retrouve de bons élèves comme la ville de San Fancisco – dont les habitants trient 80% de leurs déchets, les Parisiens, quant à eux, n’en trieraient que 16%. Un chiffre encore insuffisant au regard des enjeux écologiques que l’on doit affronter aujourd’hui. Face à ce constat, la Mairie de Paris a mis en place un nouveau système de tri des déchets créé par Citeo, une entreprise qui a pour but de « réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers« . Ce nouveau modèle de recyclage moderne s’appelle Trilib’ et il deviendra surement le meilleur allié des Parisiens éco-responsables.

 

Trilib’, comment ça marche ?

Trilib’, ce sont des espaces de tri mis à disposition des Parisiens 24h/24. Concrètement, de grosses poubelles de quatre à six compartiments, permettant un tri plus important que celui que l’on peut faire dans les bacs d’immeubles. Cinq couleurs ont été déterminées pour permettre au consommateur de savoir dans quelle benne mettre ses déchets. Le jaune pour les bouteilles et flacons en plastique, emballages en métal, briques alimentaires, le bleu pour le papier et le carton, le blanc pour les bouteilles, pots et bocaux en verre, le brun pour les grands cartons, et le rose  pour les textiles. Trilib’ favorise également l’économie circulaire en mettant à contribution différents partenaires. L’association Carton Plein, par exemple, récupère les cartons déposés dans les bacs. « Nous passons chaque lundi sur les stations. Nous trions ensuite les cartons, et les plus adaptés seront réutilisés pour des déménagements« , explique Adrien Calvez, responsable des déménagements à vélo chez Carton Plein. Selon Citeo, « chaque station permet de collecter environ 20 tonnes par an, ce qui représente au moins 12 000 canettes, 15 000 bouteilles en plastique, 19 000 bouteilles en verre, 14 000 cartons et 11 000 vêtements. »

 

Où trouver les bacs Trilib’ ?

Ce nouveau système de tri sélectif a d’abord été testé en juillet 2016 dans le 19e arrondissement. Maintenant, une quarantaine de stations occupent le territoire parisien. Les poubelles cinq couleurs sont installés dans les 2e, 13e, 18e et 19e arrondissements. « Trilib’ va permettre un tri de meilleure qualité (…) Les déchets se transforment et se réutilisent : c’est une ressource« , estime Anne Hidalgo, qui considère que cette alternative est « une application concrète de l’Accord de Paris » sur le réchauffement climatique signé en 2015 suite à la COP21. Pour Hugo, un trentenaire qui habite dans le 18e : « c’est plus pratique, les poubelles sont plus larges et surtout on peut tout trier d’un coup. Je peux aussi bien jeter des bouteilles en verre que des vêtements que je ne porte plus. » Et les premiers résultats de Trilib’ sont encourageants puisque depuis 2016, une tonne d’emballages par mois a été collectée dans chacune des stations. Cela représente tout de même 4% de plus par habitant. Quand on sait que Paris produit plus d’un million de tonnes de déchets par an, c’est-à-dire 500kg par habitant, on comprend tout l’impact que peut générer Trilib’. Selon une enquête Ipsos, une personne sur deux estime que les stations Trilib’ l’a incitée à trier davantage. Espérons que ça continue !

Retrouvez ici la carte des stations Trilib’ à Paris