bunny M : 10 questions posées au street artiste américain

Tous les mois, nous vous proposons une interview d’un street artiste qui ne passe pas inaperçu dans les rues de Paris. Aujourd’hui, c’est un certain bunny M qui s’y colle.

A Nous Paris a réalisé l'interview du street artist bunny M
10 questions posées au street artiste bunny M

Quelle est la signification de bunny M, ton nom de street artiste ?

bunny M est un hommage à ce qui est beau, délicat, naturel et pur. Mon pseudo représente en quelque sorte la force et l’énergie pour protéger ça.

Depuis quand exerces-tu cet art ?

bunny M est né dans les rues de New York City en 2008. À ce jour, mes œuvres ont été découvertes dans des villes du monde entier… comme Paris !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par bunny M (@thebunnym) le

Que représentent pour toi les personnages que tu mets en scène ? Pourquoi un tel choix ?

Tous les sujets et les images de mes créations évoluent, grandissent et changent continuellement. Par exemple, les bêtes que vous avez peut-être découvertes dans les rues de Paris cette année sont l’aboutissement d’une période d’étude de trois ans au cours de laquelle je n’ai peint que ces animaux. Et oui, toutes mes créations sont absurdes et atypiques.

Quels sont les principaux messages que tu véhicules à travers le street art ?

Ces œuvres sont faites pour surprendre, enchanter et, finalement, élever celles et ceux qui les trouvent sur leur passage. Je n’aimerais pas apprendre à qui que ce soit à ressentir ou à penser à sa place. Mes créations sont toutes originales, elles vivent et meurent dans la rue. Elles sont porteuses d’un fort champ d’énergie qui doit interagir avec n’importe qui. Je crois qu’il s’agit donc d’une expérience très personnelle.

Arrives-tu à vivre à 100% du street art ou exerces-tu une activité annexe ?

Je passe la plupart de mon temps à peindre et à voyager. L’étendue de mon art comprend, sans s’y limiter : les peintures murales et les travaux d’atelier sur papier, bois et matériaux récupérés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par bunny M (@thebunnym) le

Quel est ton quartier, ou ta ville, de prédilection pour pratiquer le street art ?

Je suis basé à Denver, au Colorado et à New York. Je voyage aussi fréquemment dans le monde entier pour explorer et partager mon art.

As-tu déjà mis en place des collab’ avec d’autres street artistes ? Si oui, lesquels ?

La majorité de mon travail est un travail très personnel et en solo. Cependant, j’ai fait quelques collab’ au fil des ans, notamment avec Square et Elle.

Avec quel street artiste français, ou étranger, adorerais-tu t’associer ?

J’adore Sophie Calle !

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite se lancer dans le street art ?

Faites-le seul, avec vos mains, même si cela doit vous prendre du temps. Mais surtout, n’écoutez personne, uniquement votre propre âme.

Enfin, puisque nous sommes à Paris, as-tu des bonnes adresses pour boire un verre et manger à Paname ?

La P’tite Soeur aux Abbesses, c’est le top ! De la bonne bière à Hoppy Corner et aussi à La Ruée vers l’Orge

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Bod’s (@wesleybodin) le