Connaissez-vous les grainothèques municipales ?

Vous préférez mettre les mains dans la terre que lire un bon bouquin ? Vous auriez tort pour autant de bouder les bibliothèques. Depuis peu, on peut s’y approvisionner en graines de toutes sortes pour agrémenter ses jardinières. Ouvertes à tous et entièrement gratuites, les grainothèques municipales forment une chaîne solidaire entre les particuliers parisiens. Et on adore !

grainothèques
Photo by Stefanos Orovas on Unsplash

Un grand plan de végétalisation

Aux beaux jours, l’envie de fleurir ses rebords de fenêtre et son balcon, ou même d’y aménager un petit potager (comme l’ont fait les Parisiens que nous avons interrogés pour un autre article au sein de leur petit appartement), nous démange tous. Alors, pourquoi s’en priver ? D’autant que dans sa volonté de végétalisation, la ville de Paris facilite cette démarche. Grâce à des distributions de graines régulières dans les mairies d’arrondissements, mais aussi par le biais d’autres initiatives gratuites. Comme les grainothèques municipales implantées dans les bibliothèques !

Qu’est-ce que les grainothèques ?

grainothèques
Photo by Markus Spiske on Unsplash

 

Le principe est simple : il s’agit d’un troc de graines de fleurs, de légumes et de fruits entre particuliers. Mais attention, uniquement des graines que l’on a récoltées soi-même ! Car en France, seules ces dernières sont librement transmissibles hors des circuits commerciaux. Il suffit donc de récolter des semences et de les échanger contre une autre variété déposée par une autre personne. Après avoir pris soin de les faire sécher à l’air et de les placer dans un sachet indiquant la variété, le lieu, la date de récolte et éventuellement quelques conseils pratiques (période de semis…).

Plusieurs bibliothèques parisiennes en proposent

La première de ces grainothèques a vu le jour en 2014 dans la bibliothèque Vaclav Havel, située dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Quatre autres bibliothèques parisiennes ont ensuite rejoint le mouvement : Marguerite Yourcenar (15e), Marguerite Audoux (3e), Glacière-Marina Tsvetaïeva (13e) et Canopée la fontaine (1er). Une autre grainothèque se trouve aussi au sein de la Maison du Jardinage dans le parc de Bercy. On y trouve sur des étagères des sachets classés par groupes : des verts pour les plantes aromatiques, des bleus pour les légumes et des orange pour les fleurs. De quoi se préparer des jardinières variées qui auront tôt fait d’inspirer vos voisins !


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !