Des exercices d’auto-massages pour faire disparaître les tracas du confinement

Prendre soin de soi devrait être l’une de nos principales préoccupations pendant la période de confinement. S’écouter, se détendre et soulager nos petits maux est aussi une façon de prendre soin de nos proches, qui profitent indirectement de notre bonne humeur retrouvée. Pour ce faire, outre la méditation et le sport, les techniques d’auto-massages peuvent s’avérer très efficaces. Le thérapeute en médecine chinoise Ziad Nammour nous explique comment soigner les maux les plus fréquents grâce à quelques points d’acupression très pratiques.

Avant de commencer, quelques précautions sont à connaître selon Ziad Nammour : la pression est à exercer au minimum une minute de chaque côté, et il ne faut pas hésiter à appuyer vigoureusement, autant de fois que nécessaire. Chaque point est désigné par un numéro et le nom de l’organe auquel il est lié. Ainsi, “4 Gros Intestin” désignera le 4e point du méridien du Gros intestin.

Contre-indications : ces points sont impérativement à proscrire dans le cas des personnes atteintes de cancer, ainsi que pour les femmes enceintes (en particulier le 4 Gros Intestin). Pour les enfants, la pression sera douce et modérée.

Calmer les maux de tête

<small>Auto-massage ©Ziad Nammour<small>
Auto-massage ©Ziad Nammour
  • Le manque d’air et le temps passé dans les écrans peuvent causer de désagréables maux de tête. Pour les apaiser, il est possible de stimuler le point d’acupression 20 Vésicule biliaire – « Porte du vent », situé sous la nuque, en-dessous de la courbe occipitale inférieure.

« Englobez le crâne des deux mains de manière à ce que les pouces trouvent naturellement ces points à la base du crâne. Appuyez fortement ! Cela soulagera migraines et céphalées de tension tout en relâchant les raideurs musculaires du cou. Cela aura également un impact positif sur le stress. A solliciter sans modération tout au long de la journée et en cas de crise », explique Ziad Nammour.

  • Un autre point, situé au milieu du front, au milieu des sourcils est également efficace. Il s’agit du Yin Tang – « Trace du front », couramment appelé le 3ème œil. « De l’index, maintenir une pression ferme. Cela est très efficace pour soulager les maux de tête, l’insomnie, l’agitation mentale, l’anxiété et l’hyperactivité !»

Apaiser son anxiété

<small>Auto-massage ©Ziad Nammour<small>
Auto-massage ©Ziad Nammour

Vous vous sentez impuissant face au confinement et incertain au sujet de l’avenir ? Cela cause immanquablement une forme d’anxiété, sur laquelle il est heureusement possible d’agir. Le point tout indiqué pour apaiser ses inquiétudes ? Le 7 Coeur – « Porte de l’esprit », qui se situe dans le pli du poignet, dans l’alignement de l’auriculaire.

« Appuyez fortement avec le pouce dans le creux contre le tendon. Cela permet de réguler les symptômes d’origine psychologique liés au stress : anxiété, impatience, nervosité, palpitations, insomnies… tout en régulant la sphère cardiaque ! À employer sans hésiter pour calmer l’agitation mentale et les cogitations excessives », détaille Ziad Nammour.

Être moins irritable

Le sentiment d’être « l’un sur l’autre » et de ne pas bénéficier de son propre espace vital pendant le confinement peut nous rendre rapidement très irritable. Avant de passer vos nerfs sur de pauvres innocents, mieux vaut alors s’isoler, et activer un point d’auto-massage quasi-magique : le 3 Foie – « Grande précipitation ». Où le trouver ? Sur le dessus du pied, à la jonction entre le pouce et l’index.

« Ici, le mouvement est particulier, puisqu’il s’agit de faire des va-et-vient, de la base des métatarsiens vers les orteils tout en exerçant une pression. Cela dissipera toute tension intérieure et aidera à rétablir le calme ».

Calmer ses troubles digestifs

<small>Auto-massage ©Ziad Nammour<small>
Auto-massage ©Ziad Nammour

Grande est la tentation de grignoter durant cette période de confinement, ce qui peut facilement mettre à mal l’appareil digestif. Sans compter les contrariétés qui peuvent provoquer quelques troubles, comme une hyperacidité ou des ballonnements.

  • Vous pouvez le cas échéant stimuler le point 4 Gros Intestin – « Vallée des réunions ». Vous le trouverez à la jonction entre le pouce et l’index, au sommet du mont qui se forme quand on rapproche ces deux doigts.

« Pendant une minute, comprimez très fort ce point avec le pouce et l’index de l’autre main. Cela facilite la digestion et lève tout état de constipation. Sur le plan psychologique, ce point agira également sur l’irritabilité, apaisera les colères et sentiments de frustration », détaille Ziad Nammour. « Véritable point bon à tout faire, il sera aussi utile en cas de maux de tête !« .

  • Autre point bien utile en cas de troubles digestifs : le 6 Maitre-Cœur – « Porte interne », situé sur l’avant-bras, face interne, 3 largeurs de doigts en-dessous du pli du poignet.
<small>Acupression ©Ziad Nammour<small>
Acupression ©Ziad Nammour

« L’effet est instantané ! Effectuez une pression soutenue et profonde du pouce sur ce point jusqu’à apaisement des symptômes. C’est particulièrement efficace dans le traitement des troubles gastriques dont les brûlures et l’acidité de l’estomac. A solliciter aussi entre autres en cas de hoquet et de vomissements ! »

Mieux dormir

Manque d’exercice, nervosité… Difficile de trouver le sommeil quand on passe toute la journée confiné.e. Heureusement, un point d’auto-massage peut venir à la rescousse : il s’agit du point appelé 6 Rein – « Mer lumineuse », situé sur la face interne des chevilles, en dessous et en avant de la malléole interne (protubérance osseuse).

« Massez ce point du pouce une minute, tout en stimulant de l’index son symétrique coté malléole externe. Cela calmera tensions nerveuses, agitations, anxiété à l’origine des insomnies », explique Ziad Nammour.

Ziad Nammour,
Thérapeute en médecine chinoise, à suivre sur Instagram