Idée balade : à la découverte des plus vieilles rues de Paris

Difficile de déterminer avec certitude les plus vieilles rues de Paris, tant elles sont nombreuses prétendantes. On peut les nommer suivant de nombreux critères telles les périodes de création, la construction ou l’ancienneté des noms. On a tranché en faveur des plus vieux tracés remontant au temps de Lutèce.

 

La rue Saint-Jacques

la rue Saint-Jacques figure parmi les plus vieilles rues de Paris
© La Tête en l’Air

 

La rue Saint-Jacques est une sérieuse candidate de la plus ancienne rue parisienne. Elle trouve son origine dans le tracé du Cardo Maximus (axe nord-sud le plus important d’une ville romaine) de Lutèce, via sa section urbaine de la route allant jusqu’à Orléans. Cette voie principale croise alors deux édifices fondateurs : les thermes (de Cluny) et le Forum. Ce dernier, aujourd’hui disparu, se trouvait dans l’axe de l’actuelle rue Soufflot. On retrouve d’ailleurs aux n° 172 et 174 le point zéro de la Lutèce gallo-romaine, ainsi que l’emplacement de l’ancienne porte Saint-Jacques de l’enceinte de Philippe Auguste au n° 151. Elle est baptisée du nom d’une chapelle confiée aux Dominicains au XIIIe siècle.


Rue Saint-Jacques, 5e
Métro Cluny-La Sorbonne, RER Port-Royal ou Luxembourg

 

La rue Mouffetard

la rue mouffetard figure parmi les plus vieilles rues de Paris
© La Tête en l’Air

 

Cette rue trouve son origine entre le Ier et le IIIe siècle après JC, reprenant le tracé d’une voie romaine rejoignant l’île de la Cité à la nécropole qui se situait dans le faubourg Saint-Marcel. Son nom provient d’un ancien lieu-dit, Mons Cetardi (la colline de Cétardus). Jadis, le « S » s’écrit comme le « F », Montcétard devient vite Montfétard. La dernière mutation du nom vient de l’activité du quartier au Moyen-Âge, réputée pour ses tanneries et ses triperies en bord de Bièvre. La moufette signifiait alors « odeur pestilentielle ». La rue Mouffetard est loin d’être alors une rue propice à une balade, d’autant qu’elle est fréquentée par la pègre parisienne. Les choses ont bien changé depuis !


Rue Mouffetard, 5e
Métros Censier-Daubenton ou Place Monge

 

La rue du Faubourg Saint-Antoine

la rue du faubourg saint antoine figure parmi les plus vieilles rues de Paris
© La Tête en l’Air

 

La rue du Faubourg Saint-Antoine trouve son origine au XIIe siècle, lors de la construction de l’abbaye Saint-Antoine-des-Champs, sur les restes de l’antique voie romaine reliant Paris à Meaux. Sa position stratégique, entre Paris et Vincennes (où se situe le château royal), et proche du port de l’Arsenal, d’où transitaient toutes les marchandises, favorise l’implantation de commerçants et d’artisans dans la rue. Un décret royal au XVe siècle, exemptant le quartier de tout impôt, entraîne une forte expansion de ce dernier autour de l’artisanat du bois. La rue, concentrant une importante population ouvrière, jouera un rôle central dans les événements menant à la prise de la Bastille en 1789.


Rue du Faubourg Saint-Antoine, 11e et 12e
Des métros Bastille à Nation