Idée balade : la secrète butte Bergeyre et sa vue éblouissante

Vous connaissez la Butte Montmartre, les Buttes Chaumont et la Butte aux Cailles, mais pas encore la Butte Bergeyre ? Préparez-vous à être surpris en découvrant ce quartier perché et méconnu du 19e arrondissement, qui offre une vue inédite sur la capitale.

Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli
Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli

 

Si vous arrivez par le boulevard Simon Bolivar, l’un des rares accès possibles vers ce quartier haut-perché, ne vous laissez pas refroidir par le grand escalier bétonné. Car s’il grimpe jusqu’à une centaine de mètres, c’est pour vous transporter dans un tout autre univers, mi-bohème, mi-populaire. Toutes les rues de la Butte Bergeyre ne sont pas jolies. Mais certaines n’ont rien à envier aux bâtisses de la Cité Florale ou de la Campagne à Paris.

Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli
Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli

 

Ça et là, on y aperçoit des façades recouvertes de lierre, des balcons très fleuris, des volets bleus, et même un (faux) chat courant derrière une (fausse) souris sur un toit. Le calme ambiant et la présence de plusieurs jardins partagés laissent deviner la parfaite harmonie qui règne entre les habitants du quartier.

Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli
Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli

 

On s’interdirait presque de venir troubler leur tranquillité, si la Butte Bergeyre n’abritait pas un trésor : un point de vue extraordinaire sur la Butte Montmartre, depuis la rue des Chaufournier. Certes, celui-ci ne se découvre qu’à travers une grille, mais il nous donne le sentiment d’être privilégié. Au premier plan, une pente plantée de fleurs et de vignes. Puis, au loin, la silhouette stupéfiante du Sacré-Cœur. Encore plus belle vue d’ici au coucher du soleil, paraît-il.

<small>Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli<small>
Butte Bergeyre ©Wassila Djellouli

 

L’histoire du lieu le rend mystérieux : après avoir été couverte de moulins au 17e siècle, la butte a abrité un parc d’attractions. Baptisé les « Folles buttes », celui-ci comprenait des stands de curiosités et des manèges, dont une immense tour penchée. Avant que ne s’y greffent un théâtre, un cinéma et un music-hall. En 1918, l’endroit se mue en stade, où des épreuves des Jeux Olympiques de 1924 sont organisées. A la mort de Robert Bergeyre, rugbyman célèbre ayant porté le projet de construction de l’édifice, ce dernier prendra son nom, rebaptisant par la même occasion le quartier. Le stade est ensuite démoli en 1926 pour laisser place à l’actuel lotissement d’habitations.

Où boire un verre à proximité ?

Au Comité, un bar de quartier à l’accueil amical, où l’on boit des bières locales et des cocktails sur des chaises d’écoliers. Le tout à l’intérieur ou sur une petite terrasse vitaminée à proximité immédiate des Buttes Chaumont.

6 rue Botzaris,19e
Tous les jours de 11h à 2h

On profite d’être dans le quartier pour…

Parcourir les Buttes Chaumont, l’un des plus grands espaces verts parisiens, construit sur d’anciennes carrières. Très agréable avec son relief vallonné, ses ponts suspendus, ses grottes, cascades et son belvédère, on peut s’y balader longuement sans se lasser.

Métro Botzaris ou Buttes-Chaumont


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !