Insolite : la tour Eiffel produit maintenant son propre vin.

Cela ressemble à un poisson d’avril, mais il n’en est rien. La tour Eiffel produit en ce moment-même son propre vin 100% local grâce à la Winerie Parisienne. Une cuvée à découvrir dans quelques mois au premier étage du monument. En attendant, il est possible d’aller y observer la vinification et déguster d’autres vins issus de chais franciliens.

Des raisins d’Ile-de-France vinifiés sur la Dame de fer

Incroyable mais vrai. Au premier étage de la tour Eiffel se trouve depuis quelques semaines un authentique centre de vinification. Barriques en chêne, « girafes », pressoir, cuves ou encore convoyeurs sont installés à 57 mètres de haut, pour transformer des raisins cultivés en Île-de-France en vins.

Chai éphémère de la Tour Eiffel ©La Winerie Parisienne
Chai éphémère de la Tour Eiffel ©La Winerie Parisienne

 

Si cette cuvée n’est prévue que pour 2020, d’autres breuvages vinifiés en région parisienne sont actuellement proposés à la dégustation. « On est sur des vins très frais, très gourmands, très équilibrés, qui ont un style à part », détaille Adrien Pélissié, co-fondateur de la Winerie parisienne à l’origine de ces projets.

Des installations éphémères ouvertes au public

Avec ses deux associés, ce trentenaire souhaitait reformer une filière viticole en région parisienne. Ils ont d’abord ouvert un chai urbain dans le 11ème arrondissement de la capitale, en 2015, pour vinifier des raisins venus d’une quinzaine de régions françaises. Puis ils ont implanté un grand vignoble en agriculture biologique dans la plaine de Versailles. Les premières vendanges, qui ont eu lieu cette année, ont été conformes à leurs attentes. A tel point que les trois hommes se sont vus pousser des ailes. Pour hisser l’Île-de-France au rang de terre de vins dans l’esprit de tous, ils ont eu l’idée de frapper très fort.

Chai éphémère de la Tour Eiffel ©La Winerie Parisienne
Chai éphémère de la Tour Eiffel ©La Winerie Parisienne

 

« Les grands territoires viticoles se sont construits avec des petits coups de pouce de l’histoire, il nous fallait le nôtre », explique Adrien Pélissié. Leur gros coup à eux ? S’installer au premier étage de la tour Eiffel. Tout un symbole. Mais pas qu’une mise en scène, le chai étant réellement fonctionnel. Le public est d’ailleurs invité à assister à la séparation des grappes et des tiges, au tri des raisins et/ou à leur transformation en jus et en alcool.

Il a fallu composer avec des contraintes techniques

Installer le matériel à 57 mètres de haut n’a pas été une mince affaire. « Le chai a été construit sur mesure pour passer dans les proportions du lieu ». Le monte-charge de la tour Eiffel ne mesure que 3 mètres de haut, ce qui a posé quelques problèmes avec une machine appelée le convoyeur : « Elle mesurait 3m40. On a dû la démonter !« , sourit Adrien Pélissié. « Les cuves, elles, sont doublement isolées pour résister au froid d’altitude« .

Chai éphémère de la Tour Eiffel ©La Winerie Parisienne
Chai éphémère de la Tour Eiffel ©La Winerie Parisienne

 

Mais tout cela n’est rien à côté du bonheur de voir les touristes s’y intéresser de près et les Parisiens investir les lieux de nouveau. Car c’est aussi cela le but de la Winerie : développer un oenotourisme respectueux de l’environnement dans la région et montrer que la tour Eiffel n’est pas un monument figé. « Cela ne se reproduira peut-être pas tous les jours, donc cela vaut le coup d’y aller », ajoute le co-fondateur. À bon entendeur, vous avez jusqu’au mois d’avril 2020 pour y grimper !

La Bulle parisienne
La tour Eiffel est ouverte tous les jours de 9h30 à 23h45
Chai éphèmère par la Winerie Parisienne jusqu’au mois d’avril 2020