La première de Dau annulée !

L’unique et extravagante expérience Dau devait ouvrir ce jeudi 24 janvier, aux théâtres du Châtelet et de la Ville ainsi qu’au centre Georges Pompidou. L’événement tant attendu a toutefois été repoussé pour « raisons techniques ».

 

Une annulation inattendue 

 

bons plans 14 janvier
DAU © Phenomen IP, 2019 – Photographer : Olympia Orlova

 

Les premiers visiteurs a avoir acheté leur visa pour cette immersion unique dans l’URSS du 20e siècle se sont vus recevoir un mail très inattendu en ce jour d’ouverture de l’Institut Dau : l’opening devra être repoussé pour « raisons techniques » a précisé l’équipe du projet dans un mail groupé. ( Mail qui aurait apparemment été envoyé à l’ensemble des futurs visiteurs sans toutefois prendre le soin de dissimuler leurs adresses et données personnelles, une manœuvre qui pourrait leur attirer les foudres de la CNIL) Plus tard dans la soirée, la page Facebook officielle de Dau a confirmé au grand public le report de l’événement pour causes d’autorisations non obtenues. L’ouverture est donc  » décalée dans l’attente de l’accord de la préfecture de police de Paris, qui devrait intervenir dans les plus brefs délais « . Le projet ouvrira finalement ses portes le vendredi 25 janvier, à partir de 21 heures. Et l’équipe d’ajouter que des remboursements ou reports des places achetées concernant les 24 et 25 janvier seront possibles à l’adresse info@dau.com et dans le Visa Center de Châtelet.  Un acte manqué donc, qui n’est pas sans faire écho à l’annulation de la précédente  » première mondiale de Dau  » à Berlin en septembre dernier, où le metteur en scène Ilya Khrzhanovsky s’était mis en tête de reconstruire une partie du mur de Berlin pour le projet. De nouvelles difficultés donc, qui ne feront qu’ajouter aux réticences des sceptiques de ce projet certes ambitieux et grandiloquent, mais tout aussi périlleux qu’est Dau.