Les Parisiens et le sexe

Depuis mai 68, la sexualité des Parisiens a connu plusieurs évolutions. A Nous Paris a enquêté sur les pratiques sexuelles préférées des Parisiens.

les Parisiens et le sexe
© Rawpixel Unplash

Les parisiens et le sexe

« Depuis les années 70, les fellations et le cunnilingus ont connu une diffusion spectaculaire lors de l’acte sexuel ». C’est ce qu’explique l’enquête menée en  2007 par l’INSERM, L’INED et l’ANRS. En 2018, les expériences sexuelles se multiplient . En effet,  une étude menée sur la sexualité des Parisiens en novembre 2017 par l’IFOP montre que les Parisiens n’hésitent pas à s’adonner à plusieurs expériences insolites. Ainsi, 42% de l’échantillon de 2000 Parisiens interrogés ont déclaré avoir pratiqué des jeux sexuels en public et 20 % ont même avoué l’avoir déjà fait dans les transports en commun… En ce qui concerne les sex toys, leur utilisation est bien entré dans les mœurs des habitants de la capitale puisque plus de 45% des hommes et 44% des femmes ont confessé en avoir fait usage. Quant à certains Parisiens, faire l’amour à deux c’est bien, à plusieurs c’est mieux. 29% d’entre eux admettent avoir eu des rapports sexuels avec deux personnes en même temps et 22% avec plus de deux partenaires à la fois.

Paris, ville des nuits sans lendemain

Les parisiens ont en moyenne 19 partenaires sexuels au cours de leur vie soit quasiment deux fois plus que la moyenne nationale qui est à 11. La ville constitue notamment selon l’Ifop « un environnement propice aux one night stands ». Ainsi 66% des hommes et la moitié des femmes admettent avoir déjà eu des aventures d’un soir. 44% des hommes et 14% des femmes ont confessé ne même pas connaître le prénom de leur compagnon de nuit.

Mais Paris reste tout de même la ville des couples avec seulement 43% de célibataires. Ne placez tout de même pas tous vos espoirs en ces chiffres puisque 58% des hommes et 36% des femmes ont avoué avoir déjà trompé sexuellement leurs compagnons.