Pollution : quels sont les quartiers les plus touchés à Paris ?

Savez-vous quels sont les arrondissements les plus pollués de la capitale ? Pour le découvrir, la Mairie de Paris a mis en ligne trois cartes permettant de traquer les niveaux de concentration de particules fines en temps réel.

carte interactive pollution pollutrack mairie de Paris
Le système « Pollutrack » permet de localiser les zones les plus polluées à Paris. ©

 

Pollution : rendre visible l’invisible

Que vous viviez en plein cœur de Paris, en bord de périph’ ou à l’orée du bois de Vincennes, êtes-vous égaux face la pollution ? Certes, entre 2010 et 2016, la pollution aux particules fines a baissé de 8 % en moyenne. Le trafic routier a quant à lui chuté de 30%. Des indicateurs plutôt encourageants qui, malheureusement, n’enlèvent rien au fait que Paris demeure au-dessus des normes européennes et des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. Résultat, 1,3 millions de Franciliens respirent toujours un air mauvais pour leur santé.

Dans une optique de transparence, la Mairie de Paris a décidé de mettre à disposition de ses administrés des cartes faisant état du degré de pollution dans la capitale. « Si on ne le montre pas, on est coupable de cacher une vérité » a déclaré Anne Hidalgo. En réalité, ces données de l’organisme de surveillance de la qualité de l’air Airparif étaient déjà accessibles en libre service depuis plus d’un an, mais grâce à ces cartes mises en lignes sur le site de la Mairie de Paris, les données deviennent lisibles et accessibles à tous.

 

3 cartes pour traquer la pollution

La première carte dispense les informations du jour. Grâce à un code couleur allant du vert au rouge, on découvre le niveau de dioxyde d’azote (NO2), d’ozone (O3) et la concentration des particules fines PM 10 (de diamètre inférieur à 10 micromètres) et PM 2,5 (inférieures à 2,5 µm) ainsi que l’indice de pollution selon les références européennes (de 1 à 100). Des données mises à jour toutes les deux heures grâce aux informations collectées dans les quelque 70 stations mises en place par Airparif.

La deuxième carte propose une estimation du niveau de pollution pour le lendemain. Et comme pour la précédente, les informations sont accessibles arrondissement par arrondissement.

Enfin, la dernière carte relève pour l’heure de l’expérimentation. Elle repose sur un dispositif baptisé « Pollutrack », mis en place conjointement par Airparif et d’autres organismes il y a deux ans. Il permet de mesurer les taux de PM 2,5 de façon très ciblée et ainsi d’offrir un quadrillage rue par rue. Pour cela, 400 voitures (dont 300 véhicules d’Enedis et 100 VTC de l’opérateur Marcel) ont été équipées de capteurs lasers capables de capter les particules fines avec une précision de 100 mètres. En sillonnant la ville, elles réalisent environ deux millions de relevés quotidiens.

Cette version « beta » propose une carte affichant la moyenne des valeurs cumulées sur les sept derniers jours. Ainsi, on peut déterminer de façon très précise où se trouvent les points les plus pollués. Entrez votre adresse dans la barre de recherche et faites le test ! Indice : si vous habitez dans le quart nord-est, vous n’êtes pas les mieux lotis…


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !