#PourEux, un mouvement solidaire pour livrer des repas faits maison aux SDF

Photo © Sophie Gateau

 

Pendant le confinement, de nouvelles solidarités se créent à Paris. Avec le mouvement #PourEux, certains tentent de subvenir aux besoins vitaux des sans-abris de la capitale en cette période de confinement. Une partie des bénévoles cuisinent, d’autres parcourent la ville à vélo pour remettre des paniers-repas aux plus précaires.

 

 

Depuis le 20 mars, plus de 130 Parisiens ont décidé de sortir de chez eux pour passer leurs journées à quadriller la ville à vélo. Pas pour le plaisir de prendre l’air, non : ils se sont donnés pour mission de distribuer des repas faits-maison à ceux qui sont enfermés dehors.

Le mouvement #PourEux est né à Lyon juste après le début du confinement. Le principe ? Des « cuistots » préparent un ou plusieurs paniers repas et les remettent à des « riders » qui les distribuent à des sans-abris du quartier. Relayée sur les réseaux sociaux et par le bouche-à-oreille, l’initiative solidaire s’est progressivement développée à Paris, Lille, Toulouse, Strasbourg, Rennes, Rouen, Bruxelles…  « Ici, nous avons distribué plus de 10 000 repas depuis le 20 mars », note Melissa Saint-Gilles, 30 ans. Cette Parisienne de 30 ans, employée en freelance dans l’événementiel, a cessé toute activité professionnelle depuis le début du confinement. Aujourd’hui, elle est investie à plein temps dans la livraison des repas, et gère aussi le compte Instagram du mouvement.

Dans chaque ville, l’objectif est le même : subvenir aux besoins essentiels des sans-abris. Partout en France, ils sont directement menacés par la crise du Covid-19, malgré le plan d’aide à 65 millions d’euros débloqué par le gouvernement. Depuis mi-mars, les associations de maraudes sont privées de leurs bénévoles retraités, trop fragiles face au virus. Il n’y a plus de passants auprès desquels faire la manche, plus de snacks où se faire offrir un sandwich ou une boisson. C’est pour toutes ces raisons que les distributions alimentaires sont aujourd’hui indispensables, notamment à Paris, où quelque 3 500 personnes dorment à la rue chaque soir.

Comment s’engager ?

 

Pour rejoindre l’équipe de livreurs, rien de plus simple : rendez vous sur le compte Instagram de #PourEux, et envoyez un message pour demander à remplir le questionnaire dédié. « Nous recherchons plutôt des personnes habituées à faire du vélo, et disponibles plusieurs jours par semaine. Nous recevons beaucoup de demandes, et sélectionnons en général 5 livreurs supplémentaires chaque jour. », précise Melissa Saint-Gilles.

Pour proposer des repas, tout se joue sur le site du mouvement. Vous pouvez y remplir un formulaire en indiquant l’adresse et la plage horaire à laquelle vous accueillerez le livreur en vélo. Dans les paniers, certains ajoutent des petits mots de soutien, des dessins de leurs enfants.

Les bénévoles de #PourEux espèrent poursuivre le mouvement au-delà du printemps. « Après la fin du confinement, quand on aura tous repris le travail, l’organisation sera bien plus compliquée. Mais nous avons tissé des liens avec certains SDF, et voulons continuer à les aider à long terme  », espère Melissa Saint-Gilles.