Rouler en trottinette électrique sur les trottoirs coûtera désormais 135€

Circuler en trottinette électrique sur les trottoirs parisiens, c’est fini ! Depuis le 3 avril dernier, les utilisateurs de ce mode de transport doux risquent en effet un procès-verbal de 135€ s’ils roulent sur l’espace réservé aux piétons.

<small>Photo by Adrien Olichon on Unsplash<small>
Photo by Adrien Olichon on Unsplash

 

La trottinette électrique, c’est un peu comme la politique, tout le monde a un avis sur le sujet. Il y a les adeptes de ce moyen de locomotion écolo qui se faufile absolument partout, et les détracteurs qui pestent contre son omniprésence et les incivilités de ses utilisateurs. Bonne nouvelle pour les seconds : pour limiter la circulation anarchique qui cause incidents et sentiments d’insécurité, le Conseil de Paris vient de voter un amendement. Désormais, rouler avec une trottinette électrique sur un trottoir nous en coûtera 135€ ! De quoi fortement dissuader de slalomer entre les piétons.

Mais ce n’est pas tout. Le stationnement de ces appareils, s’il entrave la circulation des piétons, sera lui aussi verbalisé à hauteur de 35€. Comme pour les automobilistes peu scrupuleux, la ville va même instaurer des opérations de mises en fourrière ! Et promet en échange dans les prochaines semaines la création de zones spécifiques de stationnement, délimitées par un marquage au sol. Fini donc (a priori) les trottinettes abandonnées en plein milieu du trottoir, qui bloquent le passage des poussettes et des personnes à mobilité réduite.

A Paris, près de 15 000 trottinettes électriques sont actuellement en circulation. Une offre en constante progression, qui devrait atteindre les 40 000 d’ici la fin 2019. L’absence de cadre législatif strict jusqu’à présent a provoqué certaines dérives inquiétantes. La semaine dernière, une trottinette électrique a même été aperçue… sur le périphérique !