Ce qu’il faut savoir sur la saison des prix littéraires

Comme chaque année en cette saison, les rumeurs bruissent autour des sélections dévoilées par les grands prix littéraires. Entre nouveaux auteurs et personnalités chevronnées, auteurs d’ici ou d’ailleurs, c’est le moment de réviser ses classiques ou de découvrir de nouvelles plumes.

 

8 noms pour la deuxième liste du Prix GoncourtSélection de livres

 

Ils étaient 15 au départ, ils ne sont déjà plus que 8 dans la liste du Prix Goncourt. Beaucoup de premiers voire de seconds romans dans cette liste proposée par un jury composé de noms illustres. Bernard Pivot, Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel, Paule Constant, Didier Decoin, Virginie Despentes, Patrick Rambaud et Eric-Emmanuel Schmitt, c’est un véritable best of du landernau littéraire parisien. Le 30 octobre, il n’en restera que 4 pour une annonce du grand gagnant le 7 novembre. Les noms restants pour le Prix Goncourt sont Pauline Delabroy-Allard avec Ça raconte Sarah (Minuit), David Diop pour Frère d’âme (Seuil), Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves (Gallimard), Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux (Actes Sud), Tobie Nathan pour L’Évangile selon Youri (Stock), Daniel Picouly pour Quatre-vint-dix secondes (Albin Michel), Thomas B. Reverdy pour L’hiver du mécontentement (Flammarion) et François Vallejo pour Hôtel Waldheim (Viviane Harny).

 

Un prix Renaudot qui divise

Bande de Français
Bande de Français

 

Dix-sept premiers titres ont été présentés avec parmi eux un ouvrage auto-édité et uniquement disponible sur le site du géant américain Amazon chez l’éditeur fantaisiste Galligrassud. Bande de Français de l’auteur franco-isréalien Marco Koskas fait le buzz et éclipse tous les autres noms. Les libraires ne décollèrent pas car ce choix est pour eux la preuve que les éditeurs en veulent à leur peau et remettent en cause leur subsistance. Le débat n’est pas près de s’éteindre jusqu’au 7 novembre prochain.

 

Un calendrier des célébrations déjà connu

Comme d’habitude, l’Académie Française ouvrira le bal le 25 octobre avec la proclamation de son lauréat. Le Prix Fémina suivra le 5 novembre, puis le Prix Médicis le 6 novembre et les deux récompenses stars le 7 novembre. Le Prix Décembre suivra le 8 novembre et le Prix Interallié la semaine du 12 novembre. Beaucoup de lecteurs se fient à ce palmarès pour leurs lectures de l’automne, espérons que les jurys aient le nez creux cette année !