Trashtag, Ice Bucket et Motherhood : enfin des challenges intelligents

En ces temps de socialisation virtuelle, alors que les réseaux sociaux rassemblent plus d’adhérents que les bibliothèques, la mode est au challenge. Le principe est simple : se filmer en train de faire quelque chose – parfois symbolique, souvent idiot – puis taguer quelqu’un d’autre sur les réseaux sociaux en le mettant au défi d’en faire de même. Une tendance devenue carrément virale. Et si la plupart de ces défis sont simplement débiles, voire carrément dangereux, il arrive parfois que certains soient intelligents, et laissent entrevoir une petite lueur d’espoir sur l’avenir de l’humanité 2.0.

Ice Bucket Challenge : un défi pas si sot 

Bien que ce challenge semble à première vue légèrement attardé voire carrément masochiste (se verser un seau d’eau glacé sur le coin de la figure n’a jamais été grandement agréable), il sert néanmoins un but noble : médiatiser la lutte contre la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, une maladie neurologique qui atteint les cellules nerveuses et ne laisse que peu d’années à vivre au malade. Plusieurs personnalités se sont prêtées au jeu de l’Ice Bucket, en particulier Mark Zuckerberg, qui a lui même convié Bill Gates à participer.

Motherhood or non Motherhood Challenge

Pour participer au Motherhood Challenge, vous devrez avant tout être maman, avoir une connexion internet, et accessoirement être fière de vos enfants. Ce défi consiste à poster des photos de ces choses qui rendent les mères heureuses, a fortiori des clichés où elles prennent la pose en compagnie de leurs marmots adorés. Oui, ça semble assez naïf en soi, même presque un peu cul-cul, mais ce challenge bon enfant a engendré quelques conséquences heureuses. En particulier le Non Motherhood Challenge qui prend le concept à contrepied en proposant de poster des images montrant ces choses qui rendent les femmes heureuses de ne pas être mères. Un joli pied de nez au patriarcat et à la maternité forcée. L’émergence de ces mouvements a permis la création du site après par Niccole Kroll, qui aide mères et pères à la réinsertion professionnelle.

 

 

Trashtag Challenge, le défie qui nettoie la planète

Challenge

 

Le dernier challenge intelligent en date, et peut-être l’un des plus intéressants en soi, est le Trashtag. Son principe est assez simple puisqu’il consiste à nettoyer un endroit particulièrement crade, du genre énorme pile de déchets, et prendre les lieux en photos avant et après pour finalement poser avec ses sacs poubelles. Une excellente façon de canaliser les jeunes qui s’ennuient, lesquels se montrent de plus en plus investis pour la défense du climat, comme l’a démontré la marche du siècle de samedi dernier. Le genre de défi qu’on aimerait voir plus souvent, en particulier après les rumeurs horribles autour du Momo challenge, ou encore le Ice Salt Challenge qui incite les jeunes à se brûler la peau avec du sel et de la glace.

Mention spéciale pour le Nekomination, qui implique de devoir boire de l’alcool cul sec, ou le Blue Whale challenge qui pousse tout simplement à relever une liste de défis morbides, jusqu’à se donner la mort. On espère qu’avec le Trashtag la mode va s’égarer du côté des défis bienveillants, éco-responsables, et pourquoi pas féministes et solidaires, pour qu’enfin les possibilités offertes par le net soient au moins utiles à la société. Mais on en doute un peu en constatant que l’autre défi du moment consiste à balancer des tranches de fromage sur le visage de nouveaux-nés. De quoi faire réfléchir…