2017 : le couronnement de la réalité virtuelle ?

Si 2016 a vu naître les premiers casques et l’intérêt du public pour la VR, 2017 pourrait bien être l’année de la démocratisation et de la consécration. La preuve avec Virtuality, le premier salon entièrement dédié à la VR.

Cette année, ce sera différent ! C’est du moins ce que compte démontrer Virtuality, le premier salon parisien dédié à la réalité virtuelle, qui aura lieu du 24 au 26 février. Plus de 100 exposants —­ dont HTC, Microsoft, et une flopée de startups pionnières de la VR — et presque autant de conférences permettront aux visiteurs de Virtuality de comprendre le potentiel de la réalité virtuelle, et de la vivre eux-mêmes, à travers de nombreuses démonstrations. « Vous allez pouvoir, en un même lieu, vivre une course automobile sur circuit comme si vous y étiez, visiter la station spatiale internationale ou encore voler tel un oiseau au-dessus de New York. » promet Olivier Godets, fondateur de Virtuality.

Dépasser la hype et montrer du concret ; tel pourrait être le mot d’ordre de ce tout premier salon de la VR en France. « Nous voulons éviter une perception ‘gadget’ de la VR. » insiste Godest. Ce qui passera entre autres par la mise en avant la maitrise française en la matière. « La VR est utilisée dans l’industrie française depuis plus de 20 ans. » dit Godest. « Nos créateurs de contenus gagnent des prix dans le monde entier. Nous développons également des hardwares, souvent complémentaires des casques VR, permettant des expériences immersives de grande qualité. ». C’est le cas de Hypersuit (photo), une sorte d’énorme manette pour tout le corps, qui permet de voler comme un oiseau en VR. Créée par une startup française, elle sera en démo à Virtuality. Ce besoin de tester, comme dans les espaces VR des cinémas MK2 — qui seront également présents à Virtuality — est d’autant plus important que le matériel nécessaire pour vivre de ‘vraies’ expériences virtuelles chez soi reste peu abordable.

Peut-on d’ores et déjà imaginer un avenir où l’expérience VR sera plus accessible ? « Les casques actuels sont encore parfois coûteux et volumineux, » avoue Godest ; « mais l’avenir de la VR sera plus abordable, moins encombrante et toujours plus efficace. Ce marché décollera progressivement. ». Sans attendre l’avenir, le présent nous réserve déjà pas mal de découvertes. Rendez-vous, donc, au 104 à la fin du mois ! O.R.

Evénement ouvert au grand public le 25 & 26 février de 10h à 19h au Centquatre-Paris, 5 rue Curial 75019 Paris. M° 7 Riquet. Prix : 15 euros. Plus d’infos : www.virtuality-paris.com