A.Shopper

5 idées cadeaux pour un.e mélomane passionné.e

Noël arrive à grands pas et on sait ce qui arrive lorsqu’on tarde à s’occuper des cadeaux : on se retrouve à errer hagard dans les rayons de la Fnac le 23 décembre en compagnie de la moitié de la ville. Pas de panique, on vous a fait une petite sélection pour contenter vos amie.s, ou du moins les plus mélomanes.

Pour votre tante nostalgique : une B.D pleine de tendresse 

Un an avant ses fameuses Culottées, la scénariste et dessinatrice de bande dessinée publiait un magnifique roman graphique dédiée à LA voix de “Mamas & Papas”. Entièrement réalisé au crayon, l’album retrace la vie de Cass Elliot en alternant éléments biographiques avérés et scènes inventées, et relate aussi la naissance de la chanson la plus connue du groupe. Avec humour et tendresse, Pénélope Bagieu nous balade dans le truculent Greenwich Village des sixties et nous fait découvrir le destin hors norme d’une grande chanteuse, aussi excentrique qu’émouvante, à travers le récit de son enfance, de ses amours malheureuses, et de sa passion dévorante pour la musique. (Un peu dans le même genre, on se rue sur « Le Dernier Été de Grace Slick”, qui vient de paraître aux éditions Le Castrol Astral, consacré à la chanteuse de Jefferson Airplane »).

California Dreamin’, par Pénélope Bagieu, éditions Gallimard, 24,90€.

Pour votre frère engagé : un livre nécessaire sur le rap

A l’image d’une infinité d’autre domaines, le milieu du rap reste très masculin, quand il n’est pas clairement misogyne. Partant de ce triste constat, Sylvain Bertot a décidé de rendre hommage à celles qui n’hésitent pas à prendre le mic et à jouer du flow. De Casey à Lauryn Hill en passant par Cardi B et Keny Arkana, son livre passionnant retrace les destins remarquables des grandes rappeuses d’hier à aujourd’hui, tous styles et toutes revendications féministes confondues.

Ladies first, une anthologie du rap au féminin, par Sylvain Bertot, éditions Le Mot et le reste, 21€. 

Pour votre père fan de vintage : un vinyle d’exception

Pour les diggers invétérés, on n’hésite pas à aller demander conseil à son disquaire de quartier ni à guetter l’actualité des rééditions de vinyles. Dans le genre collector : l’enregistrement du live de Creedence Clearwater Revival à Woodstock, paru pour la première fois en vinyle il y a quelques mois, les quatre vinyles colorés et translucides des Beastie Boys édités à l’occasion des anniversaires de leurs albums cultes,  « Originals », l’album de Prince paru cet été et bourré de démos inédites, ou bien encore celles de David Bowie, éditées il y a peu et en vinyle sous le nom « The Mercury Demos« .

Creedence Clearwater Revival à Woodstock, 25,99€.

Pour votre sœur accro aux blind tests : deux jeux pour animer vos soirées

Amateur de musique ET de jeux de société ? Gâtez vos amis aux gouts hétéroclites en leur offrant un jeu de société ludique et mélomane.  Classique mais incontournable « Shabadabada », ce jeu qui rend fou (et sourd) s’impose dans cette sélection. Les équipes doivent trouver (et chanter !) le plus de chansons possibles sur la base de quelques mots, en s’aidant de leurs cultures musicales respectives et souvent à moitié avouables. Pour les fans de blind test, l’application Shazam et les éditions Marabout ont sorti un jeu basé sur le principe du quizz musical. Sobrement intitulé « La boîte de jeu Shazam », ce blind test s’utilise avec l’application à portée de main et propose quelques 750 questions et titres à deviner répartis en 6 genres musicaux.

Shabadabada, éditions La Haute Roche, 10,50€.
La boîte à quizz Shazam, éditions Marabout, 20,90€.

Pour tout ceux qui ne jurent que par les concerts

On ne peut que vous conseiller de piocher dans nos sélections concerts pour offrir le cadeau parfait à votre entourage le plus pointu. Sinon, une fournée de concerts « exceptionnels » et pour tous les goûts se prépare pour 2020 à Paris. À votre meilleure amie, histoire d’évoquer avec honte et nostalgie votre période goth du lycée, on offre une place pour aller voir Within Temptation et Evanescence le 5 avril, ou Nightwish le 25 novembre. À une personne de bon goût, une place pour la tournée d’adieu d’Elton John en octobre 2020, un bien beau cadeau ça madame, d’ailleurs, personnellement, je prends. À quelqu’un que l’on déteste, on achète une place pour le concert des Jonas Brothers en février. Si vous êtes riche et généreux, une place pour l’un des concerts de Madonna à Paris entre février et mars. Pour des potos métalleux, Megadeth et Dream Theater passent en janvier. Et pour le pote toujours bloqué dans les années 1990,  Sum41 se produit aussi en janvier 2020. Vos copains sont plutôt branchés classique ? On leur file des places ou des abonnements pour aller voir des concerts à la Philharmonie ou à la Maison de la radio.

Noël : 80 idées de cadeaux à offrir à vos proches