Boby la plante, le fleuriste qui sauve vos végétaux !

Créations originales, plantes détoxifiantes… mais surtout végétaux à l’entretien aisé ! Une bonne adresse pour ceux qui n’ont pas vraiment la main verte.

Rue du Cardinal-Lemoine, à deux foulées du Panthéon. Des passants s’attardent devant la vitrine d’une échoppe verdoyante, visiblement intrigués. « Les gens se demandent souvent si nous sommes une galerie ou un fleuriste », s’amuse Smain, l’un des deux fondateurs de cette enseigne devenue, en quelques mois d’existence et grâce à un solide bouche à oreille, le refuge de ceux qui aiment s’entourer de plantes mais qui n’ont pas la main verte. Avis donc à tous les empotés qui n’arrivent pas, malgré toute leur bonne volonté, à maintenir leurs plantes en vie plus de deux semaines ou qui ont des frissons à l’idée de plonger leurs mains dans la terre : Boby la plante s’adresse avant tout à eux – autant dire à beaucoup d’entre nous.
Honnête, Smain avoue qu’il n’y connaissait rien auparavant, à ce monde-là : « Avec Benjamin, mon associé, on a perdu notre emploi en même temps, ce qui nous a poussés à monter une affaire ensemble. C’est en faisant des recherches sur le marché du végétal qu’on a découvert la sphaigne autour de laquelle on a bâti notre concept ». La sphaigne ? Une mousse 100 % bio riche en oligo-éléments qui remplace le terreau et possède un important pouvoir de rétention d’eau et un pH acide, ce qui élimine les parasites comme les champignons. Résultat ? Les plantes n’ont quasiment pas besoin d’entretien, à part un arrosage toutes les deux ou trois semaines.
Au départ simple business, l’affaire s’est muée pour Smain et Benjamin en véritable passion. On sent chez eux une réelle envie de partager leur découverte. Dans leur boutique vivifiante, tout est planté dans la sphaigne, que ce soit de jolis terrariums (de 39 à 79€) ou des plantes dépolluantes (ficus, palmier nain, bambou, fougère, aloe vera, de 5 à 30€) qui aident à éliminer toxines et autres ondes électromagnétiques de son intérieur. Et pour ceux qui cherchent quelque chose de plus imposant, le concept-store propose également de splendides tableaux végétaux (de 35 à 369 €) figés grâce à un mélange à base de glucose. « Leur durée de vie va de sept à dix ans », s’enthousiasme Smain avant d’ajouter en nous quittant : « Je veux que nos clients reviennent parce que la plante qu’ils ont achetée a bien tenu et qu’ils veulent en avoir une autre ou en offrir à des amis, pas pour la remplacer parce qu’elle est morte ! »

Boby la plante au 63 bis rue du Cardinal Lemoine, 75005. M° Cardinal Lemoine. Du mardi au samedi de 11h30 à 20h00. Tél. : 06 34 42 45 28. www.bobylaplante.com