Fête des mères : notre sélection anti-gaspillage

Cette année, la fête des mères tombe le 26 mai. Il vous reste donc encore quelques jours pour trouver un cadeau à offrir à votre chère maman. Alors que l’on essaye comme on peut de réduire sa consommation (coucou le dérèglement climatique),  il nous a semblé peu raisonnable de vous dresser une liste d’objets à acheter. Voici donc plutôt une sélection d’expériences green à partager à deux ! 

Un atelier à la Maison du zéro déchet

fête des mères
© Stefano Borghi via Facebook

 

Depuis plusieurs mois déjà, la Maison du zéro déchet prodigue à Paris ses bons conseils pour réduire son empreinte carbone. Outre les produits durables sans emballage, contenants réutilisables et produits en vrac présents sur place, la Maison propose une programmation d’ateliers pour emporter ses bonnes résolutions chez soi. Apprendre à fabriquer son déodorant (garanti sans sels d’aluminium), réaliser une éponge tawashi, s’initier au lombricomposteur… Un cadeau de fête des mères utile, original et bon marché, le cours ne coûtant que 10 euros par personne.

La Maison du zéro déchet 

Un cours de Sashiko par Anaïs Tori 

fête des mères
© Anaïs Tori

Ce n’est une surprise pour personne, la fast fashion n’a pas seulement des conséquences sociale et politique, elle est un facteur de pollution extrêmement important. C’est dans cette démarche écologique qu’Anaïs Tori a monté ses ateliers de broderie pour sauver les t-shirts, pulls et autres fringues malmenées par la vie.

Durant ses cours, la jeune femme propose de s’initier à différentes techniques comme le Sashiko ou encore le  Kintsugi. Un art japonais qui encourage à sauver une pièce de sa garde-robe à l’aide d’un simple fil d’or. Chaque participant est invité à apporter avec soi une pièce de son dressing, dans le cas échéant des chutes de tissus de l’atelier Les Récupérables ou du Relais du Val de seine sont à disposition. « Les cours offrent la possibilité de se reconnecter avec ses sens et son imaginaire tout en adoptant une posture respectueuse du corps. » Du reprisage en pleine conscience. Prix (de 10 à 35 euros) et lieux en fonction des cours.

Anaïs Tori 

Un atelier upcycling avec Les Gambettes Sauvages

fête des mères
© Klin d’œil

 

Sur le même principe qu’Anaïs Tori, Vanessa des Gambettes Sauvages propose des ateliers de reprisage. Le principe est simple : on apporte avec soi un vêtement troué ou tâché et grâce à quelques points de broderie on remédie à ce petit désagrément. Un cours qui a l’avantage de sauver un vêtement tout en vous apprenant à broder. Attention tout de même, le trou ou la tâche ne doit pas dépasser 2×2 cm.

Les Gambettes Sauvages chez Klin d’œil, 35 euros pour un groupe de 8 personnes


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !