High-Tech : le Best of 2015

Quels seront les bons choix de cadeaux high tech en cette période festive ? Suivez notre guide des meilleures créations de 2015 !

Samsung Galaxy S6 edge

2015 aura notamment été la première année où un smartphone Android a détrôné l’iPhone en terme de plaisir d’utilisation. D’abord grâce à son interface simplifiée et à ses notifications, moins intrusives ; mais surtout grâce au design du S6 edge, diablement séduisant avec son écran aux bords incurvés. On aura eu un mal fou à rendre notre exemplaire de test !

iPad Pro

Deux fois plus grand qu’une tablette standard, l’iPad Pro ravira d’une part les professionnels créatifs (graphistes, architectes) qui pourront dessiner et y faire tourner des logiciels de design sans problème ; et d’autre part, les petits (et les grands !) qui seront émerveillés par le stylet Apple Pencil, qui permet de colorier exactement comme avec de vrais crayons de couleur, ou des feutres. Seul inconvénient : son clavier. Quoique techniquement au top, il n’est uniquement disponible qu’en QWERTY pour l’instant. D’une approche moins intuitive, sauf pour écrire en anglais…

Google Cardboard

Tout comme les drones (voir ci-dessous), la réalité virtuelle (VR) a dépassé la courbe de la hype pour mieux s’approcher d’une utilité réelle cette année. Non pas grâce à Oculus Rift, les soi-disant lunettes de VR ultimes qu’on attend pour l’année prochaine, mais via Google Cardboard, un simple boîtier en carton. On y insère son smartphone pour ensuite s’immerger dans des images à 360 degrés, ou autres mondes virtuels interactifs. De quoi véritablement démocratiser la VR ? On verra bien en 2016.

Parrot Bebop 2

Les drones se sont imposés comme jouets de prédilection, mais avec la déception de découvrir que la plupart ne tiennent en l’air que pendant deux minutes. Parrot, expert français du domaine, a enfin résolu ce problème avec son dernier drone Bebop, qui propose une autonomie de 25 minutes. Il peut également voler à jusqu’à 60 km/h, et filmer en HD. Seulement voilà : à 550 euros, ça fait cher le jouet…