A.Shopper

ID #4 : les inspirations du moment

Une invasion de street-art à Ravenne en Italie, le retour de la banane et du maquillage surréaliste. Rien ne va plus ! Voici nos cinq coups de cœur du moment.

 

coup de cœur d’hiver : la banane en moumoute Toasties

 

Sac Banane Toasties
Sac Banane Toasties

 

Les sac-bananes, summum du ringard ? Toasties en a décidé autrement. La marque d’accessoires en laine de la styliste bellevilloise d’origine australienne, Maria Lye, ressuscite cet hiver le mal aimé sac banane. Confectionnées en peau lainée au Portugal, elles se parent de toutes les couleurs. Onze au total, de l’orange fluo, au bleu électrique, en passant par le vert sapin. Mais parce que nous ne sommes plus dans les années 1990, on vous conseille tout de même de la porter de préférence en travers du torse.

Banane Toasties, 195€.

 

 

coup de cœur design : Francis de Constance Guisset

 

Francis de Constance Guisset © Petite Friture
Francis de Constance Guisset © Petite Friture

 

Designer française et chevalier des Arts et des Lettres, Constance Guisset a d’abord choisi des études économiques à Sciences Po avant de se lancer dans la création. Spécialisée en design et en architecture intérieure, elle dessine en 2010 la devenue célèbre suspension Vertigo puis, toujours pour l’éditeur de design Petite friture, imagine quelques années plus tard Francis. Un miroir mural rond de 45 ou 61 cm de diamètre et orné d’un motif coloré, comme dilué dans l’eau. Récompensé par de nombreux prix, le travail de Constance Guisset est aussi le sujet d’une large rétrospective au musée des Arts Décoratifs.

« Constance Guisset Design, Actio ! » jusqu’au 18 mars 2018 au Musée des Arts décoratifs.
Francis est disponible chez Blou. 310€ et 398€.

 

 

coup de cœur mode : Les chaussettes Badelaine

 

Badelaine - DR
Badelaine – DR

 

Cette jolie marque française de chaussettes fondée par Aymeric Broussaud, petit-fils d’Henry Broussaud, lui-même fabriquant de chaussettes depuis 1938, réinvente le « vêtement de pied ». C’est dans l’usine familiale fraichement modernisée que Badelaine bouscule les coutures et se réapproprie rayures, motifs et fils en lurex. Un seul coup d’œil aux collections suffit pour comprendre que dans le Limousin, on aime ce qui brille. Pour la collection hiver 2017, Badelaine propose une dizaine de modèles à paillettes : motifs écailles, inspiration tartan…

Badelaine. Entre 11€ et 20€.

 

 

coup de cœur street-art : Invaders

 

Invaders - DR
Invaders © DR

 

L’artiste Invader publie cet hiver son septième guide. Un ouvrage dans lequel il documente son invasion de Ravenne, au nord-ouest de l’Italie. Capitale mondiale de la mosaïque, Ravanne est célèbre pour ses basiliques recouvertes d’œuvres datant du Ve et VIe siècle. Elle en compte désormais 40 de plus signées de l’artiste Français. « Chaque guide raconte l’invasion d’une ville. Je les façonne comme des sculptures pendant des mois en puisant dans mes souvenirs et dans mes archives. Ils font partie intégrante de mon œuvre », commente Invader. 40 mosaïques photographiées, cartographiées et désormais classées.

New mosaïcs of Ravenna – Invasion guide 7, 28€ sur le site de la FNAC.

 

 

coup de cœur beauté : Nars x Man Ray

 

Man Ray for NARS
Man Ray for NARS

 

Après une collection inspirée par la photographe Sarah Moon, c’est au tour du dadaïste Man Ray d’être célébré par Nars. Pour l’hiver, la marque de cosmétiques a imaginé des boîtiers en hommage au photographe surréaliste. Une série limitée dans laquelle on retrouve entre autres, un enlumineur surmontée d’une bouche en référence À l’heure de l’observatoire – Les Amoureux ou encore une palette de fards à paupières. 12 teintes irisées ou scintillantes en hommage à Adrienne Fidelin, muse du photographe et première mannequin afro-américaine à avoir posé pour un magazine de mode.

Nars x Man Ray disponible chez Sephora.
Palette pour les joues, 45€.
Fard à paupière et rouge à lèvre, 22€.
Gloss, 26€.