La boutique design du Centre Pompidou

L’espace est flambant neuf. Concession de la Réunion des Musées Nationaux, la boutique design du Centre Pompidou, dont l’installation au rez-de-chaussée passait jusque-là inaperçue, a rouvert il y a peu, après un mois de fermeture.

Imaginé par l’architecte Marie Deroudilhe, ancienne élève de Sir Terence Conran et Patrick Jouin, le nouvel écrin shopping du Centre Pompidou colle désormais à son environnement. Béton au sol, acier, luminaires industriels, tables de marbre et mailles métalliques exposent la nouvelle sélection déco du musée. Mieux identifiés que par le passé, les rayonnages vont désormais de l’art de la table – avec quelques références à la clé tels les frères Bouroullec – aux nouveaux arrivants – dont Margaux Keller, ex-Starck aujourd’hui à la tête de son propre studio et sa collection de flacons soliflores en verre soufflé – auxquels se joints l’esprit raffiné d’Issey Miyake, en collaboration avec la marque finlandaise IIttala ou plus ludique &k Amsterdam dont la série de dessous de verre marbrés emporte tous les suffrages. Extra aussi, le choix de luminaires va de l’éclairage en forme de ballon aux lampes créatives du studio israélien Cheha, des modèles Ananas pour enfants au modèle de poche élégant et mini de Pauline Deltour pour Lexon. Un rayon enfants, high-tech et bijoux complètent la panoplie et, toujours dans les bacs, des objets à petits prix en raccord avec l’actualité du musée ou à offrir en dernière minute. Ainsi du bonnet de bain à l’imprimé cerveau (19,90 €), du stylo seringue (4,90 €) ou du parapluie changeant de couleur avec le temps (42 €).