Lampe Anglepoise : la star du bureau

Le Design Museum de Londres qui prépare son grand déménagement en novembre prochain, a eu une belle idée pour parachever son financement : proposer à ses potentiels contributeurs d’ “adopter”, pour une somme modeste, une pièce iconique de design.

Parmi les 12 objets qu’il s’agit en fait plutôt de “parrainer” et dont on pourra suivre virtuellement la progression vers le nouveau bâtiment de Kensington, on trouve évidemment une lampe Anglepoise. Cette pièce intemporelle, fierté de la création britannique, est née au début des années 30. Merveille de technique conçue par l’ingénieur automobile George Carwardine, c’est son système à ressorts permettant de l’orienter avec précision qui a fait son succès dans les ateliers anglais, avant qu’elle ne commence à conquérir les bureaux, puis les intérieurs du monde entier (parfois en version « géante »). Amatrice de design quand il allie de belles lignes simples à un vrai côté fonctionnel, la créatrice de mode Margaret Howell est aujourd’hui la meilleure ambassadrice de la lampe Anglepoise avec laquelle elle dit avoir le sentiment d’avoir vécu presque toute sa vie. Dans ses magasins, aux côtés de ses vêtements et d’autres éléments de décoration choisis, elle en propose même une version inédite, la Type 75 (réinterprétation du modèle original réalisée en 2004) dans une tonalité ocre exclusive. À l’occasion de la Paris Design Week, elle en révélera deux nouveaux coloris – un bleu et un vert – bien sûr élégants, et d’une insubmersible modernité.

www.margarethowell.fr et www.anglepoise.com pour parrainer l’Anglepoise au Design Museum : designmuseum.org/adopt