Le BHV lance son POD

Situé dans la cours intérieur du BHV, le Paris Omnivore District vient d’ouvrir ses portes pour tous les amoureux de la gastronomie urbaine.

Après plusieurs tentatives – peu convaincantes jusqu’alors -, le BHV Marais L’Homme a trouvé enfin la bonne recette pour donner de l’âme à sa cour jardin, accessible par la rue du Temple comme par le rez-de-chaussée du magasin. Confié aux associés de John Weng, le bistrot asiatique dupliqué dans les 10e, 12e et 17e arrondissements, l’aménagement du POD (pour Parisian Omnivore District) et premier food court à la parisienne réunit six kiosques de street food autour de mange-debout, fauteuils et bancs avec cactus et plantes vertes, sans oublier le Wi-Fi gratuit.


© Yann Deret

Là, six chefs triés sur le volet ouvrent leur cuisine aux Parisiens, les enseignes (jamais de chaîne ni de marque internationale) changeant au rythme des saisons  et des succès. Dans nos favoris, le kiosque d’Homer, food kiosque imaginé par Moïse et cultivant l’amour du homard frenchy (made in Saint-Malo), sert des lobster rolls meilleurs qu’aux States et des cookies au Kinder en apothéose. Dans la catégorie des branchés, on passera aussi chez We Are Juice pour ses jus détox sur fond de pink flamingos, au kiosque de La Vague, oeuvrant pour la cuisine Nikkei (fusion Japon et Pérou) et déclinant des ceviches au lait de tigre bien équilibrés, à la popote grecque de chez Nykos (sandwichs à base de pita) ou au premier coffee-shop La Perle Café, le bar du Marais dégainant là avocado toasts, pancakes maison et thés bio. Dernier coup de foudre pour L’Alimentation Petiscaria, l’épicerie lisboète aux sardines de luxe et pasteis de Bélem.