Le Samsung S7, l’ultime smartphone ?

La guerre des téléphones intelligents se renouvelle avec le dernier modèle phare de Samsung, le Galaxy S7 (et surtout sa version Edge, que nous avons testée). Le Galaxy mérite-t-il enfin de gagner face à l’iPhone ? Voyons voir…

Le design

Son écran aux bords incurvés (comme le S6 Edge, mais plus grand de 0,4 pouces cette fois), est magnifique. Ces bords permettent à l’écran de paraître plus large qu’il ne l’est en réalité. L’ensemble a donc une forme plus mince et est donc moins encombrant qu’un phablet standard. Des raccourcis sont également accessibles via les bords de l’écran.

Mais : trop souvent, quand on effleure le bord gauche de l’écran, on revient en arrière et on perd ce qu’on était en train de faire. Agaçant. Et 5,5 pouces, c’est la taille maximale pour entrer dans la poche de son pantalon (de devant, bien sûr !).

L’autonomie

inédite pour un smartphone haut-de-gamme : le S7 Edge tient 48 heures sans recharge. Une prouesse !

Mais : s’il faut penser à prendre un câble d’alimentation tous les deux jours… Il vaut mieux que ce soit une habitude quotidienne comme pour le S6.

L’ergonomie

Largement améliorée par rapport aux versions précédentes (jusqu’au S5 en tout cas), elle continue de favoriser la simplicité des menus, gestes et fonctionnalités.

Mais : on préférait tout de même le design des menus du S6. De surcroît, inévitablement chez Samsung, trop d’app sont en doublon. Enfin – et c’est peut-être le principal défaut de ce téléphone – l’écriture est plus qu’améliorable : corrections d’orthographe aléatoires, copier/coller imprévisible…

L’appareil photo

Il prend souvent des photos bien plus belles, moins sombres, que celles de l’iPhone 6s. La vidéo n’a rien à envier à celle d’Apple non plus.

Mais : le mode Selfie lisse les visages de façon étrange ; et le mode Photo virtuelle ne fonctionne pas du tout.

La résistance à l’eau

Le S7 Edge ne craint ni la pluie, ni l’immersion. On peut donc le laisser tomber dans les toilettes – si, si, ça arrive – et même filmer sous l’eau, à la piscine.

Mais : n’espérez quand même pas pour autant filmer votre prochaine plongée sous-marine avec ! Bien qu’étanche, le S7 ne supporte que des profondeurs limitées.

La réalité virtuelle (VR)

Tout Galaxy S7 précommandé sera livré avec un casque Gear VR, ce qui en fait un écran de réalité virtuelle. Ces casques ont été donnés à l’audience du lancement du téléphone, où Mark Zuckerberg (le patron de Facebook) a déclaré qu’un million d’heures de vidéos immersives ont déjà été regardées de cette façon.

Mais : la photo de ce même lancement est un aperçu d’un avenir plutôt flippant, où les casques VR nous couperaient de la réalité. De plus, il s’agit davantage de vidéos immersives, à 360 degrés, que de vraies expériences VR : on ne peut pas se déplacer à l’intérieur de ces mêmes mondes virtuels avec un casque de ce type. On en reparlera !

Le prix

Le Galaxy S7 Edge coûte 800 € et le S7 standard 700 €. Il est donc moins cher que l’iPhone 6s Plus (5,5 pouces) qui coûte 860 €… avec 16 Go, soit deux fois mois d’espace de stockage que les S7.

Mais : Si Samsung reste donc (légèrement) moins cher, même au vu des indéniables qualités du S7, 700 ou 800 € c’est beaucoup…

Conclusion

A l’exception de l’ergonomie, toujours améliorable par rapport à celle d’un iPhone, Samsung n’aura jamais autant mis en cause la suprématie qualitative d’Apple dans la guerre des smartphones. Le Galaxy S7, et surtout sa version Edge, est donc le meilleur rival d’iPhone sorti à ce jour. À bon entendeur !