Les inspirations shopping du mois de septembre

Fauchés à la fin de l’été ? Vous avez dû payer vos impôts, l’année en crèche du petit dernier et le cours de karaté de la grande sœur ? Ce n’est pas une raison pour ne pas faire du lèche-vitrine depuis votre écran d’ordinateur. Voici quelques jolies trouvailles pour votre rentrée à vous. Un jean qui ne vous serre pas, des chaussures trop mignonnes, un nouveau cartable et quelques autres trésors.

 

Du sur-mesure avec Zozo

tenue sur-mesure zozosuit
Zozosuit

 

Derrière le zozotement, notre rêve le plus fou : une garde-robe sur-mesure. Imaginée par Yusaku Maezawa, la marque japonaise Zozo propose de tailler chemises, tee-shirts et jeans slim à vos mensurations. Si l’idée n’est pas révolutionnaire, les prix, eux, le sont. Comptez 60 euros pour une paire de jean, autour de 20 euros pour un tee-shirt. Les coupes sont classiques, les couleurs basiques. Mais avant de fantasmer sur cette chemise blanche taillée pour vos épaules, il faut d’abord se faire livrer – gratuitement –  le « zozo suit », une sorte de col montant et de legging noir collant parsemé de pastilles blanches : des capteurs. A l’aide d’une app, les capteurs du « zozo suit » dessinent votre silhouette. Mensuration des mollets, cuisses, chevilles et tour de cou.

Une fois votre corps et ses courbes captés en 3D, vous pouvez remplir votre panier et même choisir quelques menus changements. Plus la peine d’essayer 10 pantalons pour trouver celui qui vous convient. Plus la peine de chercher votre taille plus size dans des boutiques qui n’en ont pas. Vous n’aurez plus à couper le bas de votre pantalon parce que vous mesurez 1m45. L’année 2018 sera inclusive ou ne sera pas !

Zozo

 

De l’artisanat parisien

La Trésorerie
© La Soufflerie

 

Pour cette rentrée de septembre, la Trésorerie célèbre dans sa somptueuse boutique, rue du Château d’eau,  le renouveau du Made in Paris. Au menu de cette exposition parisienne sur les arrière-cours parisiennes : de la céramique, de la teinture végétale, du savon, du verre soufflé et du bois. Sept artisans présentent jusqu’au 29 septembre leur savoir-faire  et leurs trésors : Maxime Perrolle, le duo de Seem Soap, Mathilde Lehmann et Valentine Sée, la teinturière Aurélia Wolff ( Whole), La Soufflerie, Pia Van Peteghem et Laurette Broll.

Arrière-cours parisiennes à la Trésorerie jusqu’au 29 septembre

 

Du vin libre !

couverture du livre Pur Jus
© Marabout

 

Le vin naturel, vous n’y comprenez rien. Les cépages, ça ne vous parle pas. Les millésimes encore moins. Le somptueux ouvrage de Justine Saint-Lô et Fleur Godard est donc fait pour vous ! Pur jus vinification explore en dessins et en cartographie le monde mystérieux du vin. On y apprend par exemple que le Gewurtz est un cépage capiteux, ce qu’est exactement un prima et pourquoi on presse quelque fois le raisin au cliquet.

Si parfois le lexique est un poil technique, les explications et illustrations rendent le propos aussi clair qu’un Riesling. Il faut dire que les deux auteurs ont mené leur enquête auprès de vignerons et vigneronnes des quatre coins de France. Le genre de bouquin qui rend moins bête et qui offre une quantité d’infos à ressortir chez le caviste ou à l’heure du dîner devant les copains. Et puisque vous serez incollable sur le vin naturel, que l’on ne vous chope pas en train d’acheter du mauvais rouge au supermarché !

Pur jus vinification par Justine Saint-Lô et Fleur Godard chez Marabout, 25 euros 

 

Un nouveau it bag

Sac Équitation par Craie
© Craie

 

Pas une rentrée scolaire sans un nouveau sac. Adage parisien. Les créateurs de la marque Craie, Camille et Sébastien, viennent de signer leur nouveau sac. Une superbe pièce confectionnée au Maroc en 5 coloris et en cuir de vachette. Bien nommé Équitation, ce modèle s’inspire d’une selle d’équitation. Composé de deux grandes besaces de chaque côté, il se porte en bandoulière, à la main ou au dos. Idéal pour le métro parisien ou pour une chevauchée sauvage en Camargue…

Sac Équitation par Craie, 197 euros

 

Des baskets illustrées

Basket Veja x Jeffers
© Veja

 

La marque de baskets équitables et écologiques Veja sait s’entourer. Pour preuve, sa collaboration de rentrée avec l’illustrateur Oliver Jeffers. Auteur, peintre et illustrateur irlandais né en Australie, Oliver réside désormais à New York. Installé de l’autre côté de l’Atlantique, il imagine des livres pour enfants colorés et poétiques publié en France chez l’École des loisirs. Le dernier ouvrage du dessinateur : Here we are : notes for living on planet earth (traduit en français par Nous sommes là) se lit comme une sublime et émouvante déclaration à la planète bleue et aux créatures qui la peuplent. Perfect match avec les chaussures Veja !  Le célèbre modèle de la marque Esplar est décoré par Oliver Jeffers avec les animaux du livre. Un modèle qui se décline en taille adulte et enfant, évidemment.

Veja x Jeffers, 80 et 110 euros