Les tendances et idées shopping d’avril

En avril, nos coups de cœur nous ont emmenés à quelques heures de Paris, là où l’odeur de la lavande efface le souvenir du métro aux heures de pointe. Il fait bon de s’offrir parfois une virée loin de son quartier, même s’il ne s’agit que d’une nuit ! De retour à Paris, on plonge les mains dans la terre avec la fine équipe de Klin d’œil. On s’exerce à PUBG sur mobile. Et on achète des baskets qui ne ruinent pas la planète. 

Évasion : un week-end à Terre Blanche

shopping d'avril
© Terre Blanche

 

Alors que l’on approche du domaine, d’élégants cyprès s’étirent vers le ciel cérulum. Quelques nuages annoncent la pluie et pourtant, il fait déjà très chaud en ce mois d’avril baigné de soleil. Aucun doute, la côte d’azur n’est pas très loin. C’est sur un terrain émeraude de 300 hectares que se déploie Terre Blanche, un resort à 35 min de Cannes. Acquis en 1979 par Sean Connery, le domaine est repris dans les années 1990 par l’amateur de golf Dietmar Hopp qui en fait un terrain de jeu unique en Provence.

Au total, Terre Blanche compte 115 suites et villas taillées dans la terre cuite, des logements confortables pensés pour le bien-être des voyageurs : marbre chauffé dans les salles de bains, chaises longues pour les bains de soleil sur la terrasse. Ici, les plus petites suites font déjà 60m2 et des voiturettes vous emmènent aux quatre coins du resort. Dietmar Hopp a imaginé son « petit » coin de Provence en grand. Quatre restaurants menés par le Chef étoilé Philippe Jourdin, des centaines d’œuvres d’art, un spa de 3 200 m et une piscine à débordement de 600 m2 se partagent les lieux.

Mais Terre Blanche c’est aussi un paradis vert pour les férus de golf. Au menu à flanc de colline : deux parcours, un 18 trous technique de 6005 mètres, un plus ambitieux 18 trous de 6616 mètres et un centre d’entrainement certifié « European Tour Performance Institute ». De quoi perfectionner son swing.

Seul petit bémol, la décoration des chambres qui nous a laissés parfois un peu perplexe. Un tour au petit-déjeuner et un plongeon dans la piscine du spa vous feront vite oublier le reste du monde. Surtout ne partez pas sans avoir goûté les cookies du Chef pâtissier Gaëtan Friard !

Terre Blanche 

Céramique : l’expo-vente Argile de Klin d’œil

 

shopping d'avril
© Klin d’œil

 

L’heure du grès a sonné chez Klin d’œil !  Salima Zahi, Laurette Broll, Marie Yae… Jusqu’au 31 mai, les sœurs Émilie et Virgine Capmann reçoivent dans leur boutique-galerie-atelier les œuvres de 30 artistes français et internationaux autour d’une matière : l’argile. Une roche naturelle puisée dans le ventre de la terre et qui une fois cuite au four devient un objet utilitaire ou décoratif : la céramique.

Au programme, différentes propositions à la déco tantôt très graphique tantôt plutôt naïve : des vases, des trompe-l’œil, des assiettes, des décorations murales… Le tout signé par des designers, des artisans ou des artistes exerçant la céramique avec leur sensibilité et leur goût de la précision.

Expo-vente Argile chez Klin d’œil, jusqu’au 31 mai. 

High tech : le Black Shark 2

shopping d'avril
©Black Shark 2

 

Dans la famille smartphone, voici le gamer addict. Originaire de Chine, la jeune marque Black Shark a dévoilé sa nouvelle création : le Black Shark 2. Un smartphone noir et vert aux lignes futuristes. L’ambition de ce téléphone développé sous Android 9.0 ? Offrir la meilleure expérience possible aux joueurs du monde entier. Pour ce faire, les développeurs ont mêlé puissance, performances techniques et fonctionnalités.  Parmi les  points fort de l’objet : une antenne en “X” pour s’assurer de ne jamais avoir de coupure de réseau ou encore un système de refroidissement liquide similaire à ceux que l’on peut trouver dans des ordinateurs. En ajoutant les deux manettes du Gamepad 2.0 qui s’accrochent sur sa coque façon Switch, le téléphone se transforme en véritable console portable. Au revoir les courbatures aux phalanges et bonjour le confort de jeu… sur mobile !

Black Shark 2, à partir de 549 euros 

Green : Lemaire x Veja

shopping d'avril
©Veja

 

Une basket née d’une rencontre. C’est lors d’un dîner Greenpeace que Sébastien Kopp, le co-fondateur de Veja, décide d’une collaboration avec Christophe Lemaire (Hermès, Lacoste). Ce n’est pas la première fois que la marque éco-responsable s’associe à  des designers. En effet, plus d’une trentaine de griffes ont signé leur modèle, de Modetrotter à Deyrolle en passant par Agnès b ou encore Christine Phung. Illustrateurs, multi-marques, stylistes et… label de créateur avec la collab pour hommes Lemaire x Veja. Baptisée l’Aquashoe, cette sneaker minimaliste néo-futuriste ne ressemble en rien aux modèles classiques de la marque. Elle est dessinée sans lacets et tissée en V-knit 3D à partir de polyester recyclé. L’autre modèle, la Canvas Boots, ressemble à un mélange hybride entre une Converse et un Van’s. Une basket montante en coton biologique et caoutchouc sauvage.

Lemaire x Veja, 150 et 185 euros selon le modèle


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !