Les tendances et idées shopping du mois d’octobre

Maintenant que vous avez payé vos cours de japonais, vos frais de scolarité à la fac ou encore la cantine du petit dernier, vous avez un peu de budget pour vous ? Pour cette première sélection automnale, on a été fouillé sur Instagram pour trouver les jolis petites marques du moment et les meilleures idées shopping du mois.  Attention aux yeux !

 

Les jouets en bois de Sarah and Bendrix

Puzzle, petit train, boulier… La jolie marque Sarah & Bendrix renoue avec nos tendres souvenirs d’enfance. Sauf qu’ici, pas question de machouiller du plastique ou d’écraser son cerveau avec des images vidéo. Tous les jouets sont faits main dans un atelier à Surrey en Angleterre et surtout, tout est réalisé en bois ! Pas de couleurs criardes ou de touches numériques, on revient aux basiques, aux lignes épurées et aux formes simples. Conçus dans le respect de l’environnement, les jouets  sont confectionnés à base d’essences de bois renouvelables.

Sarah & Bendrix  

Les bijoux féministes de Chasseuse Cueilleuse

Tabou la vulve ? Plus pour longtemps ! Chasseuse Cueilleuse propose de se mettre le sexe féminin autour du cou. Des colliers ou bracelet à médaillon doré à l’or fin 24 carats. Au cœur du médaillon, une vulve « sacrée, « C’est à la fois un organe comme un autre, tout en étant extraordinaire car il donne la vie, la création absolue. » Des bijoux féministes réalisés par Olivier et Géraldine dans leur atelier parisien. À chaque bijou acheté, le duo de créateurs reversé 1 euro à @regleselementaires, une association qui lutte contre la précarité menstruelle.

Les céramiques  Becca Jane Studio

Azulejos à l’américaine ! Becca Jane Koehler est céramiste et illustratrice. Depuis Nashville dans le Tennessee américain, elle façonne de sublimes pièces : des assiettes, tasses, peignes ou encore de sublimes vases ronds comme la lune… Entièrement peints dans un bleu indigo intense, les pièces sont onéreuses (autour de 150 dollars l’assiette) mais ça ne fait pas de mal de faire un peu de lèche-vitrine.

Becca Jane

 

Les chemises de Dear Didi

Rayures vermillon, uni bleu ou blanc immaculé, coupe droite ou resserrée. Intemporelles, les chemises pour femme Dear Didi sont un classique du vestiaire. Le genre de pièce que l’on porte avec tout, une jupe ou un jean, froissée ou bien peignée. Confectionnées en coton, lin ou chanvre et découpées en petites séries, elles sont uniquement fabriquées en France, dans le Loir-et-Cher. Les chemises taillent du 36 au 44 et sont réalisées pour la plupart sur commande autour de 100-120 euros et dans un délai de 10 jours. Et pour 4,50 euros vous pouvez même faire broder vos initiales. Le style Charlotte Gainsbourg dans toute sa décontraction.

Dear Didi 

 

Les cosmétiques Bybi beauty

View this post on Instagram

BLUEBERRY + BURITI ARE THE NEWEST POWER COUPLE IN TOWN 👊👊 ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Beat blue light and pollution by mixing a couple of drops together and gently pressing into damp skin after cleansing every AM. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ THE BLUEBERRY BOOSTER is packed with carotenoids that absorb and disperse blue light (found in 📱💻🔆) which can cause skin to become inflamed, discoloured and weakened. THE BURITI BOOSTER is the richest natural source of beta-carotene that fights against free radical damage and repairs damage caused by pollution and environmental aggravators🌪. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #bybibeauty #powercouple #blueberrybooster #buritibooster #protection #pollution #bluelight #skincare #sustyskincare

A post shared by BYBI Beauty (@bybibeauty) on

Baume multi-usage, sérum actif, huile pour le visage… Imaginée en 2017 par les blogueuses Elsie et Dominika à l’origine du site Clean Beauty Co, Bybi beauty  (« By Beauty Insiders ») propose une gamme de cosmétiques green, cruelty free et vegan. Encore peu connue en France, la marque est distribuée chez Sephora depuis 2018 et se targue de proposer des produits naturels, aux principes actifs et à petits prix. Comptez 35 euros pour un sérum, 16 euros pour une huile.

Bybi beauty