Lieu du design, dialogue avec la création

Le Lieu du design, bouillonnante plateforme parisienne qui permet autant aux entreprises et aux créateurs de se rencontrer que de montrer à tous la richesse et les enjeux d’une discipline majeure, a déménagé il y a peu. Il présente pour l’occasion son exposition inaugurale : Design Power !

Sur l’affiche de l’expo, un robot donne le ton de l’événement, tout en laissant planer le mystère. À l’évidence, il est ici question d’innovation, mais l’on imagine aisément plonger dans un enthousiasmant mais virtuel univers de science-fiction. On ignore encore à quel point les initiatives ou objets que l’on s’apprête à voir sont déjà ancrés dans le réel, et aussi, qu’ils sont le résultat de projets qui ont pu se développer grâce à l’énergie du Lieu du Design. Notre fameux robot, en vérité un exosquelette (developpé par la société Wandercraft et designé par l’agence Axena) visant à permettre aux personnes souffrant de handicap moteur de marcher à nouveau, est l’un d’eux. Il est à découvrir avec une centaine de créations, parmi les plus fameuses, qui ont pu voir le jour grâce au constant travail de mise en relation des entreprises et des créateurs réalisé ici. C’est que Le Lieu du design est né en 2009 d’un constat simple : avec 70 % des designers français implantés en Ile-de-France, 60 % des sociétés du territoire déclaraient toujours n’avoir jamais eu recours à aucun d’entre eux. Convaincue de l’importance majeure de la discipline dans l’évolution de la société, le Conseil Régional a alors initié cette structure dédiée qui s’est au départ installée rue du faubourg Saint-Antoine à Paris, et a commencé son travail minutieux d’accompagnement. Plus de 1800 demandes ont été reçues depuis, dont la moitié ont au final pu être concrétisées.

L’expo Design Power en propose une sorte de best-of imaginé en collaboration les célèbres Sismo, pour montrer tous les domaines d’action possibles. Ainsi, l’amélioration de la vie domestique ou même des conditions de travail, avec l’e-bulle, un fauteuil de bureau connecté pour openspace ou encore la résolution des nuisances sonores dans la ville, avec un écran acoustique qui fait aussi office d’outil de communication, et produit en même temps une énergie propre, grâce au photovoltaïque. C’est que le green est aussi un enjeu d’importance, et on le découvrira souvent, avec des idées complètement révolutionnaires ou des objets incroyablement beaux faits à partir de matériaux recyclés. Pour agencer tous ces projets, le nouveau Lieu du design s’avère en prime un écrin parfait. Installé depuis cinq mois au cœur des cinq hectares du Parc du Pont de Flandres aux côtés d’autres structures dédiées à l’innovation (La Fonderie – agence régionale du numérique -, Paris Région Entreprises…), ses locaux lumineux et modernes incitent à la découverte. De quoi s’installer dans la bibliothèque, riche de plus de 1500 ouvrages incontournables et récents dédiés à la création et de dossiers thématiques, bénéficier d’une formation, assister à l’un des nombreux colloques ou conférences proposés ou venir découvrir le Parcours d’une pointure du genre (prochain rendez-vous le 19 mai avec Erwan Bouroullec). Pour tous ceux que le design et ses multiples défis passionnent, ce Lieu est désormais encore plus qu’auparavant, the place to be.