Louise Religieux ou la mode Made in Reims

C’est avec ses créations Made in Reims, issues d’une fabrication locale et artisanale, que la jeune mais déjà talentueuse Louise Religieux fait son entrée dans le monde de la mode et du prêt-à-porter féminin.

Depuis ses débuts en 2015, cette jeune créatrice de 26 ans a déjà lancé sa marque éponyme, sa première collection Automne-Hiver et a su imposer son style qui s’inscrit dans un registre urbain à la fois chic et sportswear.

Une mode personnelle et investie…

Ce sont ses passions pour l’art, l’histoire et le théâtre qui ont éveillé en Louise son intérêt pour le costume de scène puis pour le vêtement. C’est donc après avoir étudié l’histoire de l’art à l’université qu’elle s’est vraiment lancée dans cette carrière en intégrant une célèbre école de mode parisienne, le Studio Berçot, où elle a suivi trois années de formation. Après avoir appris tout ce qu’il y a à savoir sur la création d’une collection, le moulage et le patronage, elle a réalisé des stages auprès de jeunes stylistes, dont la très engagée Sakina M’Sa.

La récupération textile agit, depuis, en véritable moteur dans son processus de création et témoigne de cette envie de donner un nouveau souffle, une nouvelle vie aux tissus. Elle utilise surtout des matières fluides, crêpe de soie, coton et laine. L’expérience qu’elle a acquise lui a permis de développer une conception mature de la mode féminine qui la pousse à se démarquer et à se dépasser.

Elle n’envisageait pas autre chose que de s’installer dans son propre atelier pour se laisser le temps d’explorer sa fibre artistique : « Je ne voulais pas forcément intégrer une grande maison de couture, je voulais vivre la mode à mon rythme. Je croyais assez en moi pour prendre le risque de me lancer. Exploiter ses envies, c’est le but de l’existence », assène-t-elle.

En tant que styliste indépendante, elle a donc décidé d’associer modes féminine et éthique pour en créer une vision unique : « Ma plus grande joie est de savoir qu’une femme va porter une de mes robes, entièrement fabriquée dans mon atelier. J’aime à penser que je contribue au retour d’une tendance qui est celle de la “consommation” locale », confie-t-elle.

… d’inspiration graphique…

La jeune créatrice puise ses principales sources d’inspiration chez divers grands noms de la haute couture. Ce sont, plus particulièrement le style évolutif de Hussein Chalayan, l’éclectisme de Jean Paul Gaultier et les imprimés de Dries Van Noten qui retiennent son attention : « J’aime les créateurs qui s’expriment avec peu de moyens, qui cherchent à questionner notre monde, notre mode de consommation, j’aime l’engagement, les principes nobles ».

On retrouve dans ses pièces des motifs graphiques et des coupes très inspirées des sixties.  Elle présente une mode fraîche et jeune, mais qui reste très abordable (entre 75 € et 190 €). Un style très graphique qui rappelle aussi les créatrices Raphaëlle H’Limi ainsi que Clarisse de la marque Wanted Gina.

… pour toutes les femmes

« Être une femme » signifie, pour Louise, la recherche d’un équilibre. Ce concept, elle le retransmet aux travers de ses différents modèles. Ses créations reflètent cette quête en jouant sur les formes, les matières pour enfin les assembler et former un tout.

C’est son travail passionné et authentique qui la mène à constamment s’interroger sur ce qui plaît aux femmes et ce qu’elles aiment porter. Pendant que certains créateurs ne proposent que des vêtements pour les filiformes, Louise a décidé de décliner tous ses modèles dans les tailles 36 à 42 avec, en plus, la possibilité de réaliser des articles personnalisés sur demande, adaptés à chacune. Les atouts de ses vêtements sont qu’ils adoucissent la silhouette tout en suivant les différentes morphologies : « Mes coupes géométriques tendent à mettre en valeur les formes du corps de chacune ». Parfaites illustrations, ses pièces fétiches, les robes 60’s Graphic, Antigone et Violetta ainsi que les tops 3/4, le Séréna sweat-shirt fait d’empiècements de plusieurs matières, agréable à porter en toute saison et le chemisier xviie avec larges manches et épaulettes.

Cette véritable passionnée de création n’a de cesse de vouloir s’améliorer encore et encore pour une mode éthique et ouverte.Quand on parcourt le compte Instagram ou la page Facebook de Louise Religieux, on peut lire souvent le hashtag #workinprogress.

www.louisereligieux.com

www.etsy.com/fr/shop/LouiseReligieux